Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2012
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif aux aménagements liés au plan de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2012


 

Mme Maïté ERRECART, adjointe, présidente. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 66 dans le fascicule, déposée par le groupe U.M.P.P.A., relatif aux aménagements liés au plan de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics. La parole est encore à Mme DOUVIN, pour une minute.

Mme Laurence DOUVIN. - Madame la Maire, je voudrais quand même rappeler que ce v?u était, selon nous, rattaché au P.A.V.E. D?ailleurs, quand on le lit, quand on en parle, je dois dire que cela éclate complètement, donc je suis un peu étonnée d'avoir à le présenter ici, mais je le fais volontiers, bien sûr. Il y a eu, au mois d'août, une lettre de l'adjoint au Maire de Paris en charge des finances, dans laquelle les maires ont été informés de la volonté du Maire de limiter pour l'année 2013 le nombre et l'importance des travaux de voirie pour réduire la gêne pour les usagers. Or, le Plan de mise en accessibilité de la voirie (P.A.V.E.) montre que les bandes podotactiles déficientes et le revêtement des trottoirs représentent près du quart des non-conformités relevées lors des itinéraires tests dont nous avons parlé hier. Nous demandons donc que les actions urgentes qui sont envisagées par le P.A.V.E. ne soient pas entravées par un tel moratoire sur les travaux de voirie pour les années 2013 et 2014. Je vous remercie.

Mme Maïté ERRECART, adjointe, présidente. - Merci, Madame. Monsieur BARGETON, vous avez la parole.

M. Julien BARGETON, adjoint. - Madame DOUVIN, je ne peux vous laisser dire qu'il y a un moratoire sur les travaux, il n'y a pas de moratoire sur les travaux ; d'ailleurs, ce terme n'a pas été utilisé dans la lettre à laquelle vous faites référence. Bien sûr, les aménagements de sécurité, comme les travaux prévus pour les personnes à mobilité réduite, ne seront ni retardés ni entravés. Les réunions avec les maires d'arrondissement, qui ont lieu en ce moment, d'ailleurs, en témoignent. Je ne peux donc pas accepter votre v?u, dans la mesure où ce moratoire n'existe pas. C'est pourquoi je donne un avis défavorable sur ce v?u.

Mme Maïté ERRECART, adjointe, présidente. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.