Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

66 - 2004, DAC 90 - Subvention de fonctionnement à l'association "Polynotes" (11e). - Montant : 10.000 euros

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2004


M. Alain LHOSTIS, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DAC 90 portant attribution d'une subvention de fonctionnement à l'association "Polynotes" (11e) pour un montant de 10.000 euros.
La parole est à M. Jacques DAGUENET.
M. Jacques DAGUENET. - Merci, Monsieur le Maire.
Je voudrais dire deux ou trois mots sur ce projet de délibération.
Nous aurions préféré que la Ville de Paris, qui apporte un soutien financier depuis deux ans à l'association "Polynotes" reconduise la subvention 2003, c'est-à-dire 15.000 euros. Nous voterons évidemment malgré cela le projet de délibération, mais nous souhaitons que la Ville de Paris, dans le cadre de l'amendement voté hier matin au budget modificatif, qui, je le rappelle, a abondé de 250.000 euros l'action culturelle afin de remettre à niveau notamment les baisses de subvention de certaines associations, fasse l'objet d'une très grande attention.
"Polynotes" fait partie, comme le soulignait d'ailleurs Jean VUILLERMOZ hier matin à l'occasion de son intervention toujours sur le budget modificatif, des associations que la Ville soutient et des efforts engagés par la Municipalité depuis le début de la mandature en faveur des pratiques émergentes et des actions de proximité, et qui a donné un souffle nouveau notamment à la création. Le résultat de ce soutien, c'est un développement, comme il a été dit, des pratiques culturelles pour des publics toujours plus larges. Or "Polynotes" comme d'autres subit cette baisse de subvention.
Je crois donc qu'il convient de continuer l'effort qu'on a engagé et de ne pas laisser ces associations dans une très grande fragilité. Et c'est le cas de "Polynotes" ; cette association connaît une situation financière très précaire due pour l'essentiel au passage d'un système de semi-bénévolat, au paiement intégral de l'ensemble des professeurs de musique, et les salaires représentent l'essentiel des charges de l'association.
Enfin, cette association porte un vrai projet et a comme but l'enseignement musical et artistique. Elle anime un enseignement musical de qualité aux enfants mais aussi aux adultes, misant sur l'éveil de la pratique musicale. Elle accueille plus de 200 personnes, mène des actions de quartier avec d'autres associations, participe au travers de nombreux spectacles à l'animation des quartiers de l'arrondissement. Enfin, cette école de musique est un complément indispensable à l'action du conservatoire de musique de l'arrondissement.
Pour toutes ces raisons, je vous demande, Monsieur le Maire, de reconduire la subvention au même niveau qu'en 2003.
Merci.
M. Alain LHOSTIS, adjoint, président. - M. Christophe GIRARD répondra pour l'Exécutif, pour dire à M. DAGUENET s'il a été entendu.
M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - M. DAGUENET a été entendu comme il le sait, puisque je le lui ai dit hier, que nous étudierons bien sûr favorablement cette affaire. La difficulté étant que 10 écoles nous demandent des subventions et que pour l'instant nous les refusons, n'ayant pas de ligne budgétaire particulière.
En tout cas, je demanderai un examen favorable pour revenir au niveau de 2003 pour l'exception "Polynotes".
M. Alain LHOSTIS, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 90.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2004, DAC 90).