Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

167 - QOC 2004-454 Question de Mme Edwige ANTIER et des membres du groupe U.M.P. à M. le Maire de Paris concernant l'état défectueux de la chaussée des principales artères du 8e arrondissement et des problèmes engendrés par cette situation

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2004


Libellé de la question :
"Etant donné la plainte déposée par une administrée, dame âgée ayant eu un accident en marchant sur la chaussée de la rue du Faubourg-Saint-Honoré, dû à l'état défectueux de cette chaussée ;
Etant donné l'état catastrophique de la chaussée des principales artères du 8e arrondissement de Paris et la conséquence pour la sécurité des habitants ;
Etant donné l'image désastreuse de cette dégradation de ces lieux éminemment touristiques pour le prestige de Paris ;
Etant donné que les budgets ne sont pas adaptés, et semble-t-il, épuisés, en regard des besoins d'entretien de voirie, au point que les conseils de quartier en sont à se demander s'ils ne vont pas faire la charité de leurs quelques milliers d'euros pour boucher les trous de la chaussée...
Mme Edwige ANTIER, Conseiller de Paris, et les membres du groupe U.M.P., demandent au Maire de Paris qu'un budget de voirie en rapport avec les travaux à effectuer dans le 8e arrondissement soit délivré d'urgence."
Réponse (M. Denis BAUPIN, adjoint) :
"L'état de la voirie peut être très variable d'un arrondissement à l'autre. Depuis 2001, la Municipalité développe un programme d'amélioration de ce patrimoine tendant à rehausser le niveau d'entretien sur l'ensemble de la Ville. L'effort porte prioritairement sur les sites G.P.R.U. et sur des sites où des actions sont indispensables pour améliorer la sécurité des usagers.
Les crédits consacrés au patrimoine de la voirie sont alloués aux arrondissements en fonction des besoins constatés par la Direction de la Voirie et font l'objet d'arbitrages avec les maires d'arrondissement en fonction de leurs attentes et de leurs priorités. Au titre du budget d'investissement annuel, un certain nombre de voies du 8e arrondissement font l'objet de remises en état (grosses réparations) pour près de 600.000 euros. Par ailleurs, les programmes dits de sécurité, d'éclairage, de tapis, de rénovation de voies privées ou d'environnement contribuent aussi, à l'amélioration de la voirie. En 2004, au total près d'1,9 million d'euros ont fait l'objet d'une concertation avec le maire d'arrondissement, et sont consacrés à des opérations de voirie, dans le 8e arrondissement.
Par ailleurs, les grands projets de la mandature contribuent aussi significativement à l'amélioration de ce patrimoine : ainsi, la réalisation d'un couloir de bus, d'une piste cyclable ou d'un quartier vert s'accompagne bien souvent de la réfection de trottoirs, de chaussées, de l'éclairage et contribue à la sécurisation des traversées piétonnes.
Enfin, les sections territoriales peuvent effectuer des réparations urgentes et ponctuelles. La 5e section territoriale de voirie qui s'occupe du 8e arrondissement ne fait pas exception à la règle. Elle s'attache à réaliser les réfections en accordant toujours la priorité aux interventions destinées à garantir la sécurité des Parisiennes et des Parisiens."