Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

162 - QOC 2004-448 Question de M. Richard STEIN et des membres du groupe U.M.P. à M. le Préfet de police sur la situation anarchique de la circulation dans le quartier de la porte d'Asnières" (17e)

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2004


Libellé de la question :
"M. Richard STEIN, Conseiller du 17e arrondissement, attire à nouveau l'attention du Maire de Paris sur la situation catastrophique de la circulation dans le quartier de la porte d'Asnières.
Alors que depuis trois ans les élus du 17e arrondissement, à l'écoute d'une population de plus en plus excédée, demandent des mesures pour améliorer la circulation dans ce secteur. Rien n'est entrepris, aucun projet n'est étudié (par exemple l'ouverture d'une bretelle d'accès sur le périphérique porte de Clichy pour désengorger la porte d'Asnières).
Aussi, il lui demande si la Municipalité parisienne peut ainsi continuer à ignorer les v?ux des riverains de ce quartier qui sont censés avoir le même droit à la circulation que les autres habitants de la Capitale."
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"L'aggravation de la situation en matière de circulation dans le quartier de la porte d'Asnières résulte pour partie de l'aménagement récent de la porte de Clichy qui a réduit la surface de chaussée disponible de 33 % avec pour corollaire un report d'une partie du flux de circulation sur la porte d'Asnières.
Il est à noter que la création de la Zone d'aménagement concertée "Asnières" qui comprendra 600 logements et des bâtiments à usage de bureaux, va entraîner une augmentation du trafic routier, qui devra toutefois être équilibré par la création de plusieurs voies complémentaires débouchant sur le boulevard du Fort-de-Vaux.
J'ajoute que la réalisation de la couverture du boulevard périphérique sur les secteurs des portes des Ternes et de Champerret risque de provoquer un report significatif de trafic sur des axes qui supportent déjà un flux important de véhicules.
Le secteur de la porte d'Asnières relève de la compétence de la Mairie de Paris depuis la loi du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité.
Soyez assuré que la Préfecture de police prend toute disposition pour faciliter la circulation dans ce secteur."