Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

40 - 2004, JS 391 - Subvention à l'"Association des naturistes de Paris". - Montant : 2.300 euros

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2004


M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous arrivons à l'examen du projet de délibération JS 391 portant attribution d'une subvention à l'Association des naturistes de Paris.
C'est M. Pierre CHARON qui interroge M. CHERKI.
Monsieur CHARON, vous avez la parole.
M. Pierre CHARON. - Merci, Monsieur le Maire.
Je voulais faire quelques petites réflexions à M. CHERKI en lui demandant ce qui se passait réellement chez les naturistes parisiens. Depuis 1953 qu'existe l'Association des naturistes de Paris, c'est la première fois qu'elle demande une subvention que vous jugez recevable.
Les contribuables parisiens ne manqueront pas d'être surpris de savoir que le personnel de la Ville devra se mobiliser le soir pour assister à une curieuse séance dénudée de musculation cardio training.
S'agit-il d'un nouveau sport de remise en forme, compte tenu de la complexité des nouveaux appareils de musculation ? Avez-vous pensé aux conséquences d'un accident corporel ? L'article 1384 du Code civil rendrait assurément la Ville responsable.
Quant aux élémentaires règles d'hygiène dans les bassins parisiens qui interdisent le caleçon et imposent le slip, qu'en est-il du plus simple appareil ?
C'est pourquoi le groupe U.M.P. ne votera pas cette subvention.
(Applaudissements sur les bancs des groupes U.M.P. et Union pour la démocratie française).
M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci pour cette question très dépouillée.
Monsieur CHERKI, vous avez la parole.
M. Pascal CHERKI, adjoint, au nom de la 7e Commission. - Je n'ose pas renvoyer à M. CHARON sa devise principale souvent utilisée à la buvette "l'essayer c'est l'adopter". Il faut dire que l'Association des naturistes de Paris est une association bien connue de la Ville, qui utilise des créneaux dans la piscine municipale du 12e, Roger Le Gall, depuis de nombreuses années, et que les activités auxquelles elle s'adonne sont des activités qui donnent toute satisfaction à ses adhérents.
Je tiens à dire que le Mouvement naturiste est un mouvement ancien qui a des racines populaires très fortes, on ne va pas faire ici l'histoire du Mouvement naturiste qui a connu plusieurs origines, comme tout mouvement sportif. Elle a eu une origine hygiéniste et en même temps populaire. Cela fait partie du paysage sportif. Quand je conduis une politique sportive, je n'ai pas à le faire sur la base de ma propre subjectivité. A partir du moment où les critères de développement de cette pratique sportive correspondent globalement à l'éthique d'une politique sportive municipale, après les gens évoluent dans une marge de liberté.
Que se passe-t-il ? Cette association sportive a un déficit actuel de 5.000 euros du à l'organisation de ses activités. Elle souhaite développer ses activités et, pour la première fois, elle demande une aide de la Ville. Eu égard au fait que ce sont des activités sportives, j'ai considéré qu'il était normal que la Ville fasse un geste cette année en l'aidant à maintenir ces activités qui, je dirais, concernent quand même près de 400 adhérents. J'attire l'attention sur le fait que c'est un mouvement qui regroupe et remplit un rôle de socialisation que la Ville ne saurait ignorer.
M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur CHERKI.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération JS 391.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Qui s'abstient ?
Le projet de délibération est adopté. (2004, JS 391).