Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2012
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à l’achat par la Ville des terrains propriété de l’Etat, 26, 26 bis rue de Saint-Petersbourg - 73, rue d’Amsterdam (8e).

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2012


 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Le v?u n° 35 concerne l'achat de terrains rue d'Amsterdam, dans le 8e arrondissement.

C?est M. LEBEL qui le présente, et M. Jean-Yves MANO lui répondra.

M. François LEBEL, maire du 8e arrondissement. - Je vous remercie.

Depuis de nombreuses années, le Nord du 8e arrondissement est connu pour souffrir d'une pénurie en matière d'écoles maternelles et élémentaires.

Jusqu?à ce jour, la Ville avait refusé d'envisager l'achat de terrains jusqu'à présent occupés par l'Institut national de la propriété industrielle pour y créer ce groupe scolaire neuf au motif à vrai dire valable que le prix de cession avancé par l'Etat était prohibitif. Or, selon les déclarations gouvernementales récentes, ces terrains propriété de l'État font partie de la liste de ceux qui pourraient être cédés aux collectivités locales à des prix extrêmement faibles, ou même gratuitement ,pour favoriser la construction de logements sociaux. Rien ne semble donc s'opposer désormais au projet de construction de ces logements et du groupe scolaire qui irait avec, ceci d'autant plus qu'évidemment la création de logements sociaux dans ce quartier, à cet emplacement, implique un accroissement de la demande de places d'école que les deux sites actuels sont totalement incapables de fournir. C'est pourquoi l'objet de ce v?u est de demander que le maire de Paris se rapproche des services de l'État afin que les terrains de l'I.N.P.I., situés rue de Saint-Pétersbourg et rue d?Amsterdam lui soient cédés rapidement dans le cadre de la récente déclaration gouvernementale.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

Monsieur MANO, vous avez la parole.

M. Jean-Yves MANO, adjoint. - M. LEBEL rappelle son intérêt pour cette adresse, pour y voir construire, soit une école, soit des logements. Oui, il y a une étude faite effectivement, où l'on pourrait construire 64 logements, dont 32 sociaux et regarder comment un espace scolaire peut se développer.

En même temps, il a lu partiellement les intentions gouvernementales ou de la loi par rapport à la cession des terrains. Il est clair qu'il y a une volonté politique forte de l'État de faire un effort en matière de cession foncière pour développer du logement social, toutefois en tenant compte du contexte local. Ceci me semble une précaution nécessaire et de bonne gestion.

Alors, je suis effectivement favorable, et croyez à la détermination de la Ville de Paris, à entreprendre les négociations avec l'État pour voir dans quelles conditions financières nous pouvons faire l'acquisition de ce bien pour élaborer soit un projet 100 % de logements soit un projet plus mixte avec des logements et un équipement public qui pourrait être une école.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, ce v?u avec un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Abstentions ?

Le v?u est donc adopté à l'unanimité. (2012, V. 176).