Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2012
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe UMPPA relatif aux travaux dans les crèches Félix Faure et Espérance (15e).

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2012


 

M. Julien BARGETON, adjoint, président. - Nous passons à l?examen d'un v?u non rattaché ; le v?u n° 21 concerne les travaux dans les crèches Félix Faure et Espérance. La parole est à M. Jean-Baptiste MENGUY pour une minute maximum.

M. Jean-Baptiste MENGUY. - Merci, Monsieur le Maire.

Je vais essayer de tenir ma minute.

Cela concerne le violent orage survenu le 18 juin qui a conduit à une fermeture non prévue, évidemment, des crèches Félix Faure et Espérance, impactant plus d'une centaine de berceaux.

Il faut, évidemment, saluer la réactivité, la grande compétence et le grand professionnalisme des deux directrices des crèches, de tout le personnel, mais aussi de tout le personnel des crèches environnantes, qui ont permis, par une solidarité très professionnelle, de trouver des solutions d'urgence, en liaison avec la DFPE et la mairie du 15e.

Je tiens, ici, aussi à souligner que le maire du 15e et l?adjointe Françoise MALASSIS, se sont rapidement, avec Jean-François LAMOUR, rendus sur place, à la rencontre des professionnels, pour voir les dégâts causés par ces intempéries et rencontrer, évidemment, les parents.

Une réunion a été tenue avec ces parents, une réunion d'information, en mairie du 15e au mois de juin et, depuis, nous regrettons qu'aucune nouvelle n'ait pu être apportée par la DFPE sur les expertises comme le calendrier des travaux ; ce sont des interrogations que se posent tant les parents que les professionnels et notre v?u vise à obtenir une meilleure information. J'ajoute, par ailleurs, que grâce, certainement, au v?u qui a déjà été défendu en Conseil d'arrondissement, les parents ont pu bénéficier d'une lettre dans les casiers des enfants des crèches, apportant un certain nombre d'éléments complémentaires ; dont acte. Nous maintiendrons le v?u quand même, puisque c'est un parcours assez long, mais nous prenons acte de cette lettre et du projet de réunion qui doit se tenir en décembre, d'après ce que dit cet écrit. Désolé pour le temps.

M. Julien BARGETON, adjoint, président. - La parole est à M. NAJDOVSKI.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Quelques éléments de réponse.

D?abord, je voudrais remercier les élus U.M.P. d'avoir tenu compte des remarques que j?avais faites en 7e Commission dans les considérants qu'ils ont déposés à travers ce v?u. Quelques éléments d'information sur ces crèches situées avenue Félix Faure et qui représentent une capacité totale de 132 places d'accueil. Elles ont, effectivement, subi d'importants dégâts le 18 juin dernier, suite à de fortes intempéries qui ont provoqué le débordement des réseaux d'eaux usées. Ces dégâts ont concerné aussi bien les sous-sols que les rez-de-chaussée et premiers étages des deux crèches. Compte tenu de leur importance, il était impossible de maintenir l'accueil des enfants et les crèches durent, malheureusement, fermer. L'ampleur des détériorations ne pouvait non plus permettre d'envisager une réouverture rapide. L'urgence fut ainsi de trouver des solutions de remplacement pour les enfants. Dès la fermeture des établissements, les enfants qui ne pouvaient être gardés par leurs parents ont été accueillis dans des crèches municipales, ainsi que dans des crèches en gestion partenariale situées à proximité, et ce sont ainsi une centaine d'enfants qui ont pu être très rapidement replacés grâce à la forte mobilisation des services de la DFPE, avec les équipes du 15e arrondissement et la mairie du 15e. L'essentiel des équipes a, par ailleurs, pu être réaffecté dans les structures municipales de l'arrondissement et une réunion d'information des parents présentant le dispositif de remplacement s'est déroulée le 5 juillet dernier à la mairie du 15e. Parallèlement, dans le cadre de l'assurance dommage ouvrage, un expert indépendant chargé de déterminer l'origine des sinistres et la nature des travaux à réaliser a été nommé. Un premier rapport d'expertise vient d'être remis à l'ensemble des parties en cause et des expertises techniques complémentaires apparaissent nécessaires. Ces analyses complémentaires sont programmées d'ici la fin du mois de novembre. Le détail et l'ampleur des travaux, ainsi que le calendrier de leur réalisation ne pourront être déterminés qu'à l'issue de cette phase d'expertise complémentaire. De toute évidence, il apparaît aujourd'hui que les deux crèches ne seront pas réouvertes cette année. La DFPE attendait d'avoir communication de ce premier rapport d'expertise, communiqué la semaine dernière, pour informer les parents de l'évolution du dossier. Un courrier vient, ainsi, d'être adressé, comme vous l'avez évoqué, Monsieur MENGUY, aux parents concernés pour les informer de l'évolution de la situation qui reste dépendante de l'expertise en cours. L'engagement a été pris dans ce courrier d'organiser une nouvelle réunion d'information des familles, en lien avec la mairie d'arrondissement, dès que les conclusions définitives des expertises seront connues, probablement dans le courant du mois de décembre 2012. Lors de cette réunion, les calendriers de travaux et de réouverture seront précisés. Au vu des éléments que je viens de vous communiquer, vous comprendrez que votre v?u qui demande d'informer dans les meilleurs délais la mairie du 15e, les familles et les intervenants des crèches de l'avenue Félix Faure est déjà exaucé, une communication venant d'être réalisée et l'engagement étant pris d'organiser une nouvelle réunion une fois l'ampleur et la durée des travaux connus. La logique voudrait que vous retiriez votre v?u, mais si vous souhaitez le maintenir, je ne vois pas d'inconvénient à ce que notre Assemblée vote un v?u, même s'il est déjà exaucé.

M. Julien BARGETON, adjoint, président. - Puisque M. MENGUY a indiqué dans sa présentation qu'il le maintenait, je vous propose de le mettre aux voix.

Je mets aux voix, à main levée, ce v?u avec un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est donc adopté. (2012, V. 169).