Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2012
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2012 DAC 677 - Subvention (300.000 euros) et convention avec l'association "Théâtre de la Ville" (4e).

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2012


 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Le projet de délibération DAC 677 porte sur la subvention et la convention avec le Théâtre de la Ville.

Mme Danielle FOURNIER a de nouveau la parole et Bruno JULLIARD lui répondra.

Mme Danielle FOURNIER. - Le Théâtre de la Ville prévoit de réaliser, sur la période 2012-2014, un nouveau programme d'acquisition d'équipements pour le son, la vidéo, les aménagements de bureau, le mobilier et le système de sécurité.

C'est donc sur cette subvention complémentaire que je souhaite intervenir parce que, depuis 2007, et peut-être même avant mais je ne suis pas remonté plus haut, on voit que le Théâtre de la Ville a une subvention de plus de 10 millions d'euros, et chaque année une subvention de 300.000 euros pour l'équipement. Cette subvention m'apparaît un peu comme une subvention supplémentaire déguisée ; c'est la même chose au Forum des images, où il y a aussi une subvention chaque année récurrente de 300.000 euros.

Je voulais attirer l'attention sur ce point et en profiter pour dire que j'espère que ce programme d'équipement prend en compte les exigences du Plan Climat et intègre le développement durable à ses préoccupations, puisqu'il est question justement d'achats de matériels pour contribuer à l'évolution du bâtiment. Je crois qu'il y a beaucoup d'économies à faire en la matière, qu'on n'est pas dans le forcément toujours plus. C'est peut-être l'un des bons côtés de la crise que de nous obliger à réfléchir justement à ne pas être dans un emballement de subventions récurrentes, mais peut-être prendre en compte la question de l'énergie d'une autre manière que celle du toujours plus. Merci.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

Nous entendons votre dénonciation du toujours plus. Bruno JULLIARD, pour répondre.

M. Bruno JULLIARD, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Madame la Présidente, j'entends votre argumentation. Permettez-moi d'abord de réaffirmer que le Théâtre de la Ville est aujourd'hui particulièrement apprécié et reconnu par un public toujours plus large, tout en fixant une priorité sur la création, l'exigence et la diversité des esthétiques artistiques. Je crois que c'est aujourd'hui une des plus belles réussites de la politique culturelle parisienne.

Le Théâtre de la Ville accueille près de 300.000 visiteurs chaque année et mène de nombreuses actions à destination notamment des jeunes publics, en collaboration d?ailleurs avec beaucoup d'autres équipements de la Ville.

Le Théâtre de la Ville a gagné sa reconnaissance, y compris à l'international, ce qui me permet de saluer son directeur, Emmanuel DEMARCY-MOTA qui a enregistré un grand succès ce dernier mois aux Etats-Unis, notamment à Los Angeles et New York avec la production de "Rhinocéros", production et création du Théâtre de la Ville.

En près de quarante-cinq ans, le Théâtre de la Ville n'a jamais connu de grands travaux de rénovation, et vous qui le fréquentez comme moi, vous vous en rendez compte à chaque fois que vous vous y rendez. Des travaux de maintenance réguliers ont contribué à maintenir le lieu dans un état globalement satisfaisant, mais tout de même très largement perfectible.

Si aujourd?hui la Ville de Paris cessait sa participation au financement des travaux, des risques graves en matière de sécurité seraient ainsi engagés. Pour 2012, par exemple, la dernière visite de la commission de sécurité de la Préfecture de police a fait un certain nombre de préconisations, en matière de désenfumage notamment, qu'il serait particulièrement déraisonnable de ne pas suivre. Ces travaux sont donc absolument nécessaires et s'inscrivent dans la continuité de notre aide annuelle en investissement à l'éducation culturelle. Il ne s'agit donc pas d'une subvention déguisée, mais bien d'une subvention annuelle de 300.000 euros qui est totalement dédiée aux travaux nécessaires au Théâtre de la Ville. C'est la raison pour laquelle, même si j'entends vos argumentations, et particulièrement d'ailleurs vos conseils sur le respect strict de nos ambitions en matière de développement durable, je me rapprocherai de la Direction des Affaires culturelles et de l'équipe dirigeante du Théâtre de la Ville pour qu?en effet nous puissions nous assurer que cela répond à ces exigences. Mais je vous demande évidemment de voter ce projet de délibération.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 677.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2012, DAC 677). Je vous remercie.