Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

38 - 2004, JS 197 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer une convention avec l'association "Espérance sportive parisienne". - Subvention correspondante. - Montant : 55.000 euros

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2004


M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous arrivons à l'examen du projet de délibération JS 197 sur lequel a été déposé un amendement n° 11 bis par l'Exécutif municipal et un v?u n° 11 par le groupe communiste. Il s'agit de l'association "Espérance sportive parisienne".
Mme Sophie MEYNAUD présente le v?u du groupe communiste et M. CHERKI répondra.
Mme Sophie MEYNAUD. - Merci, Monsieur le Maire.
Chers collègues, il fallait que je vous parle un peu de l'"Espérance sportive parisienne".
L'"E.S. parisienne" est un club de foot du 18e qui fait un travail de fourmis, admirable auprès des jeunes et des moins jeunes du 18e. Le club a été créé en 1963, et pour la saison 2003-2004 il regroupait 747 licenciés, 22 équipes engagées en championnats et une école de football de plus de 400 jeunes. La saison qui a été riche d'événements a vu monter de division 5 équipes, en descendre 2 autres, et en tant que club filleul du Paris Saint-Germain, l'"E.S. parisienne" est particulièrement fière de l'équipe des 18 ans qui accèdent cette année à la division d'honneur régionale.
Ce club est le plus important du 18e en nombre d'adhérents. Il est également le plus important en nombre de jeunes formés aux diplômes officiels jusqu'aux brevets d'Etat. En effet, chaque fois qu'il le peut, le club développe des actions de formation et d'éducation, des initiatives originales sont organisées en son sein, comme l'animation d'un comité directeur des jeunes qui vise à l'éducation citoyenne et à l'insertion sociale des plus défavorisés, ou encore comme la création d'un comité de parents chargé de la vie associative et du suivi des jeunes, des éléments qui encouragent l'exercice de la démocratie participative au sein du club.
Ce club est en relation étroite avec le conseil de quartier, avec le Conseil de la jeunesse du 18e ; l'éducation, le fair-play reconnu par tous les adversaires fait de ce club un lieu unique de socialisation, d'épanouissement de nombreux jeunes. Des résultats encourageants puisque, cette année, trois jeunes partent en professionnels dans de grands clubs européens.
Pour l'exemple, l'"E.S. parisienne" reçoit cette semaine le prix du Challenge de la sportivité et de la courtoisie de la Région Ile-de-France et de la Ligue de Paris Ile-de-France de foot. Ce prix n'existe que depuis trois ans certes, mais l'"E.S. parisienne" est le premier club de Paris à être nominé à ce prix.
Cette année encore, l'"Espérance sportive" innove en créant une filière féminine et en engageant une équipe féminine en championnat de district. A notre avis, il convient d'accompagner la ténacité de ce club et son engagement en faveur du sport féminin.
Donc, Monsieur le Maire, l'"E.S. parisienne" a une activité reconnue par tous, ambitieuse, efficace, extrêmement riche pour ses adhérents et pour son environnement. Parce qu'il s'agit de soutenir les nouveaux développements, parce qu'elle met en ?uvre tout le cadre de la convention qui la lie à la Ville mais aussi au-delà en faisant encore plus que la convention, je voulais vous demander d'abonder la subvention de 3.000 euros, de manière à la soutenir encore, et notamment en faveur des actions qu'elle mène pour les jeunes filles et les jeunes femmes dans le cadre du développement du foot féminin.
La proposition de présenter ce v?u a été faite devant le Conseil du 18e arrondissement lors de sa dernière séance, et elle a reçu l'approbation unanime des élus du 18e.
Aussi, chers collègues, Monsieur le Maire, je vous remercie de bien vouloir répondre favorablement à cette proposition.
M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Madame MEYNAUD.
Donc je donne la parole à M. CHERKI qui va présenter l'amendement n° 11 bis de l'Exécutif, et qui va donner le point de vue de l'Exécutif sur le v?u n° 11 que vous avez brillamment défendu, Madame MEYNAUD.
M. Pascal CHERKI, adjoint, rapporteur. - Oui, Mme MEYNAUD a dit l'essentiel. En effet, l'"E.S. parisienne" est un club remarquable par la qualité du travail qu'elle fait, en plus ayant à la tête le président Robert WEINBERGER, qui est une personnalité du football parisien et je n'ai rien à rajouter à ce qu'a dit Mme MEYNAUD. Je tiens à dire que j'en ai discuté puisque ce v?u a été porté à ma connaissance assez rapidement et j'en ai discuté avec l'association. En effet, il est vrai que nous avons besoin d'ajuster la convention parce que cette association, dans le foot féminin, va au-delà de ses obligations conventionnelles, fait un gros effort. Il est donc important que nous permettions d'accompagner le développement rapide d'une section féminine dans le club.
C'est la raison pour laquelle je propose cette année de couper la poire en deux. C'est pour cela que j'ai déposé un amendement qui vise à augmenter la subvention de 1.500 euros. Nous ferons le bilan début 2005 avec les dirigeants de manière à voir comment on peut réajuster la convention en fonction des besoins réels. C'est quand même le deuxième club de football - ce qui est tout à fait justifié vu le nombre d'adhérents - le plus subventionné au niveau des clubs parisiens amateurs.
Tout à fait d'accord que l'on adresse un signe correspondant aux besoins de l'association et que l'on rediscute l'an prochain avec le Président de manière à faire le bilan et à ajuster si besoin est de manière complémentaire.
M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Si j'ai bien compris, M. CHERKI propose de faire un grand pas dans la direction que vous souhaitez et vous suggère, puisqu'il a ajouté 1.500 euros, de retirer votre v?u dans lequel vous demandiez 3.000.
Madame MEYNAUD, êtes-vous d'accord pour retirer le v?u sachant que vous avez eu à moitié satisfaction ? Ce qui n'est déjà pas mal de la part de M. CHERKI.
Mme Sophie MEYNAUD. - Je suis d'accord pour retirer ce v?u parce qu'il s'est engagé auprès de moi à revoir la convention l'année prochaine. Je sais qu'il connaît très bien ce club, et je sais qu'il sera tout à fait favorable au développement des actions menées en faveur des jeunes femmes et jeunes filles dans le 18e et partout ailleurs.
Donc, je retire mon v?u.
M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Très bien. Le v?u n° 11 est retiré.
Je mets aux voix, à main levée, l'amendement n° 11 bis déposé par l'Exécutif.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Qui s'abstient ?
L'amendement n° 11 bis est adopté.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération JS 197 ainsi amendé.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Qui s'abstient ?
Le projet de délibération amendé est adopté. (2004, JS 197).