Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2012
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

-Lazare (8e et 9e) et demande des subventions correspondantes auprès du STIF.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2012


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DVD 202 relatif à l'avant-projet d?aménagement du parvis et des abords de la gare Saint-Lazare et demande de subventions correspondantes auprès du S.T.I.F. La parole est à Jacques BRAVO, pour cinq minutes.

M. Jacques BRAVO, maire du 9e arrondissement. - On peut être en désaccord, chers collègues, avec la maire du 17e, mais force est de reconnaître qu'elle est présente pour défendre son point de vue. Il se trouve que là, il y a une bizarrerie ; nous avons dans notre Assemblée le maire du 8e, le député du 8e, et ni l'un ni l'autre ne sont là pour s?expliquer sur leur position sur ce projet concernant la gare Saint-Lazare.

Ce projet de restructuration du parvis de la gare de Paris Saint-Lazare qui, effectivement, figure dans le 8e arrondissement, à la marge Ouest du 9e, s'achemine vers sa dernière phase depuis juin 2012 avec la libération des emprises situées sur le parvis de la cour de Rome et de la cour du Havre. Ce projet de réaménagement des parvis a été établi selon un périmètre et un programme conjointement élaboré par trois maîtres d'ouvrage : la Ville de Paris, la S.N.C.F. et le Réseau Ferré de France, complétés par l?autorité qui organise les transports d?Ile-de-France, le S.T.I.F., ainsi que par la R.A.T.P. comme exploitant des lignes de bus.

Ces cinq partenaires se sont entendus sur quatre objectifs : réaliser un parvis unique à destination des piétons, réaliser des transitions faciles et accessibles à tous en direction du bâtiment voyageurs, réaliser une intermodalité claire et lisible avec le pôle de bus et, enfin, assurer la place nécessaire aux deux-roues motorisés et aux vélos.

Le Maire nous demande d'approuver l'avant-projet d'aménagement des parvis, de l'autoriser à solliciter des subventions correspondantes auprès du S.T.I.F. et de l'autoriser à effectuer toutes les demandes administratives qui ont trait à ce projet et d?habiliter la S.N.C.F. à les déposer pour le compte de la Mairie de Paris. Clairement, le groupe que je représente, le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés approuve cette demande et marque un triple accord. Voilà ce que je voulais vous dire, Monsieur le Maire.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. La parole est à M. Julien BARGETON, pour la réponse.

M. Julien BARGETON, adjoint. - Il s'agit d'approuver les principes d'aménagement des parvis et abords de la gare Saint-Lazare récemment restructurée.

Nous avons travaillé avec la S.N.C.F., R.F.F., la R.A.T.P., le S.T.I.F. et les mairies d?arrondissement pour parvenir à un projet équilibré dont les priorités sont d'améliorer les circulations piétonnes et les correspondances entre la gare et les transports en commun.

Deux terminus de bus seront réimplantés sur les parvis à proximité immédiate de la gare.

La délibération permet également de solliciter les subventions auprès du S.T.I.F. qui finance 60 % du montant des travaux estimés à 2,9 millions d'euros pour la Ville, c'est-à-dire les 40 % restants. Merci beaucoup.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 202. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2012, DVD 202). V?u déposé par le groupe E.E.L.V.A. relatif aux batteries des véhicules Autolib'.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 45 dans le fascicule, déposé par le groupe E.E.L.V.A., relatif aux batteries des véhicules Autolib'. La parole est à Fabienne GIBOUDEAUX, pour une minute.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Il s'agit d'un v?u concernant les batteries équipant les véhicules Autolib' dont le composant lithium n?est pas sans poser problème.

Dénoncée par les populations locales, l'extraction de ce minerai doit être encadrée ; c?est pourquoi nous demandons que les droits des populations autochtones soient respectés et que les méthodes d'extraction respectent l'environnement. Nous demandons aussi que soient communiquées par Bolloré des informations détaillées sur le procédé de recyclage de ces batteries dites "L.M.P." (lithium, métal et polymère).

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. La parole est à M. Julien BARGETON.

M. Julien BARGETON, adjoint. - J?émets un avis favorable à ce v?u.

Je partage vos préoccupations concernant les droits des populations autochtones et, bien évidemment, je souhaite que les méthodes d'extraction du lithium, mais aussi de toutes les énergies fossiles, respectent l'environnement.

Concernant plus spécifiquement le procédé de recyclage des batteries au lithium, je vais demander à notre délégataire de bien vouloir nous indiquer les procédés de recyclage de ces batteries.

Sachez néanmoins qu?il est prévu dans le cadre de la D.S.P. que nous avons signée avec Bolloré une clause explicite demandant que le concessionnaire s'engage à ce que 85 % des éléments du véhicule soient réutilisables et/ou recyclés suivant les mêmes procédures et en respectant les mêmes standards que ceux des véhicules thermiques. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe E.E.L.V.A., assortie d'un avis favorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? La proposition de v?u est adoptée à l'unanimité. (2012, V. 221). V?u déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif aux aménagements de voirie et de la circulation autour du centre Beaugrenelle. V?u déposé par Mme Géraldine POIRAULT-GAUVIN relatif à la desserte et aux aménagements autour du centre Beaugrenelle.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous passons à l'examen des v?ux référencés nos 46 et 47 dans le fascicule, déposés par le groupe U.M.P.P.A. et Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE, relatifs aux aménagements et dessertes autour du centre Beaugrenelle. La parole est à Mme de CLERMONT-TONNERRE, pour une minute, puis à Mme POIRAULT-GAUVIN.

Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE. - Merci, Monsieur le Maire.

La S.C.I. Beaugrenelle vient publiquement d?annoncer l?arrivée de 18 millions de visiteurs par an dans le quartier du Front de Seine, mais sans pour autant que nous sachions comment ces visiteurs arriveront.

Voilà pourtant 10 ans que ce projet de centre commercial est annoncé. Or, non seulement l'offre de desserte en transports en commun n'a pas été renforcée, en dépit des multiples saisines du maire du 15e, mais, en plus, vous entendez supprimer 200 places de stationnement.

Notre v?u a donc pour objet, Monsieur le Maire, de vous demander de profiter du retard d'ouverture de cet énorme centre pour améliorer le plan de circulation et le stationnement sur l'ensemble du secteur du Front de Seine, ceci afin de prendre sérieusement en compte les préoccupations des représentants des tours, des conseillers de quartier et des associations locales. Tous demandent à être entendus, à exprimer leurs propositions de façon à ne pas vivre à l'automne 2013 un nouveau cauchemar, après avoir supporté pendant tant d'années l'enfer des travaux. Ce v?u a également pour objet de vous demander d'informer le maire du 15e sur l'état d'avancement des études portant sur la réalisation d'une sortie Javel Nord sur la ligne C du RER et d?un accès supplémentaire mécanisé à la station Charles-Michels. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Je vous remercie. Madame POIRAULT-GAUVIN ?

Mme Géraldine POIRAULT-GAUVIN. - Merci, Monsieur le Maire.

A 11 mois de l?ouverture de ce centre commercial, nous venons d?apprendre le nombre définitif de visiteurs, 18 millions, comme l?a rappelé Claire de CLERMONT-TONNERRE, qui a été annoncé officiellement par la S.C.I. Beaugrenelle, ce qui représente trois fois la fréquentation de la Tour Eiffel !

Il est donc indispensable d'améliorer la desserte en transports en commun sur ce secteur pour que ces visiteurs ne viennent pas tous en voiture ; c?est le sujet du jour de notre Conseil de Paris.

Nous aimerions savoir quelles mesures ont été décidées par la Mairie de Paris et par le S.T.I.F. pour accueillir toute cette population.

Pour information, la station Charles-Michel, la seule station de métro à proximité pratiquement, a accueilli 3,7 millions de visiteurs en 2011. On est très loin des 18 millions de visiteurs attendus dans le centre. Elle est donc saturée. Quelles sont les grandes décisions prises sur la fréquence des rames de la ligne 10, le nombre de bus des lignes 70 et 88, sur la station du RER C ?

Par ailleurs, est-il possible d'avoir, à onze mois de l'ouverture de ce centre, une information complète sur le plan de circulation ? Je ne vais pas prolonger davantage. Est-il possible, Monsieur BARGETON, puisque ce plan a été tranché sans la moindre concertation, puisqu'il a été distribué maintenant dans les boîtes aux lettres des habitants la semaine dernière, est-ce qu'il est possible que vous rencontriez les associations, les élus et les conseils de quartier qui veulent le modifier pour corriger toutes les aberrations et essayer de voir ce qui peut être modifié dans le délai qui nous est imparti, c'est-à-dire onze mois ? Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Je donne la parole à notre fil rouge, M. Julien BARGETON.

M. Julien BARGETON, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Il est intéressant de constater que les élus de la majorité du 15e arrondissement ont déposé deux v?ux presque identiques, sur un même sujet, au cours d'une même séance, je ne saurais que les inviter à une meilleure coordination de leurs actions.

Permettez-moi de répondre en une fois à ces deux v?ux sur lesquels j'émets un avis défavorable. Contrairement à ce que ces deux v?ux laissent entendre, ce projet a été concerté puisque trois réunions ont eu lieu en février et mars dernier. Suite aux observations formulées, le projet a été en partie modifié, notamment s'agissant du maintien du stationnement et du sens unique sur la contre-allée André-Citroën. Le projet sera de nouveau présenté lors de la réunion du Conseil de quartier Emeriau-Zola le 18 décembre. Dans ces conditions, il serait impensable, sinon préjudiciable, de le remettre en cause sur la base de v?ux bien tardifs. Sur la desserte en transports, je vous confirme que les études approfondies pour la réalisation d'un accès supplémentaire à la station Javel sur le RER C, desservant le centre commercial au plus près, sont engagées. Elles sont attendues pour la fin de l'année et les travaux suivront. Sur l'accès supplémentaire à la station Charles Michel, votre v?u fait fi de la loi de 2005 sur le handicap. Vous le savez, pour créer un accès, la R.A.T.P. doit déposer un permis de construire. Dès lors, elle a l'obligation de rendre accessible la station dans son ensemble. Ce ne sont plus quelques centaines de milliers d'euros qui sont nécessaires mais plusieurs millions, pour un intérêt fonctionnel limité pour les personnes à mobilité réduite, puisque aucune autre station n'est accessible sur la ligne 10. Je vous informe qu'à ma demande, le S.T.I.F. a accepté de financer un service de soirée jusqu'à minuit et demi, et un service le dimanche sur la ligne de bus 70, précisément pour améliorer la desserte de Beaugrenelle. La R.A.T.P. mettra en ?uvre ces services dès la mi-décembre. Les usagers en seront informés. Je pense avoir répondu de façon exhaustive à ces deux v?ux.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? La proposition de v?u est repoussée. Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par Mme POIRAULT-GAUVIN, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? La proposition de v?u est repoussée. V?u déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à la vitesse des camions aux abords de la ZAC Clichy Batignolles et de l'îlot Saussure.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Chers collègues, il nous reste quatre v?ux pour finir la 3e Commission. Je vous propose que nous les examinions avant de nous séparer pour ce soir. Nous passons donc à l'examen du v?u référencé n° 48 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P.P.A., relatif à la vitesse des camions aux abords de la Z.A.C. Clichy Batignolles et de l'îlot Saussure. La parole est à Mme Laurence DOUVIN, pour une minute.

Mme Laurence DOUVIN. - Merci, Monsieur le Maire.

Ce v?u est relatif aux deux chantiers importants de la Z.A.C. Clichy Batignolles et de l'îlot Saussure. Il y a eu, vous le savez, un accident mortel d'un cycliste qui est entré en collision avec un camion, le 11 octobre dernier, rue Cardinet. Nous considérons qu'une limitation de vitesse permettrait aux automobilistes et aux utilisateurs de deux-roues d'anticiper les mouvements liés au chantier. Il s'agit donc bien d'un v?u qui est lié à la tenue de ces chantiers. C'est pourquoi nous considérons que la nécessité de préserver également la sécurité des piétons est en cause, et nous demandons que la vitesse maximale de circulation aux abords de ces deux chantiers soit limitée à 30 kilomètres/heure. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci, Madame DOUVIN. La parole est à M. Julien BARGETON.

M. Julien BARGETON, adjoint. - Merci. J'émets un avis défavorable à ce v?u.

Je tiens à vous rassurer : un arrêté municipal de 2005 existe et prévoit déjà la limitation à 30 km/h aux abords des chantiers. Une signalisation doit indiquer cette limitation. J'ai demandé à la Direction de la voirie et des déplacements de bien le vérifier. Je vous précise par ailleurs que l'accident mortel de cycliste que vous signalez, qui s'est produit le 11 octobre dernier rue Cardinet, n'est pas lié du tout à un excès de vitesse mais à l'angle mort d'un poids lourd, première cause d'accident mortel chez les cyclistes et sur lequel nous voulons de nouveau lancer une campagne, car l'angle mort c'est évidemment l'ennemi principal pour les cyclistes.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? La proposition de v?u est repoussée. V?u déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à la réalisation d'un plan de circulation avenue