Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

177 - QOC 2004-394 Question de M. Jean-François PERNIN et des membres du groupe Union pour la démocratie française à M. le Maire de Paris sur l'organisation d'un festival des rues dans la Capitale

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2004


Libellé de la question :
"M. Jean-François PERNIN, et les membres du groupe U.D.F., demandent à M. le Maire de Paris si un festival de rues, comme il en existe dans de nombreuses villes de province, ne pourrait être organisé dans la Capitale."
Réponse (M. Christophe GIRARD, adjoint) :
"L'intérêt porté aux arts de la rue est une nouveauté dans le paysage culturel. Reconnaître cette forme de création qui draine l'espace public, c'est aussi une façon d'inscrire la culture dans la vie quotidienne des Parisiens.
De par la dimension et la diversité culturelle de la Ville de Paris nous avons, depuis 3 ans, souhaité encourager la tenue de manifestations à caractère local contrairement aux villes moyennes qui privilégient souvent des déambulations qui concernent l'ensemble de la population.
Le soutien de la Ville de Paris à la diffusion des arts de la rue dans les arrondissements prend plusieurs formes :
1/ Le soutien aux festivals programmant des compagnies professionnelles d'arts de la rue :
- Paris quartier d'été (tous les arrondissements concernés) ;
- Onze Bouge (11e) ;
- Coulée douce (12e) ;
- Nocturbaines (20e) ;
- Le temps des rues (10e) ;
- Opéra des rues (12e et 13e) ;
- Sous la plage (15e).
Ces festivals se déroulent chaque année durant la période estivale, du mois de juin au mois de septembre.
2/ Le soutien financier ou logistique d'animations festives de rue telles que le Carnaval tropical, Barbès Tour (19e), les Arcavals (11e, 18e, 19e) ou le Carnaval de Paris (20e). Ces manifestations qui s'appuient sur le travail d'associations et d'artistes amateurs prennent généralement la forme de déambulatoire dans les rues de Paris.
3/ La création d'une manifestation à l'initiative de la Ville de Paris : "Itinérance-Rue".
Après une première "édition" à titre d'essai en 2003, une vraie programmation a été établie cette année en concertation avec les arrondissements. Au printemps et à l'automne, des compagnies professionnelles investissent différents quartiers de la Capitale.
"Itinérance-Rue" a été élaborée dans le souci de sortir les arts de la rue de l'événementiel. Cette programmation itinérante permet aux compagnies de développer des projets in situ, conformes à la volonté des artistes de travailler sur l'espace ouvert d'un quartier, sur son histoire et ses habitants.
Des compagnies d'arts de la rue de renommée internationale sont programmées dans cette manifestation, entre autres "Kumulus" du 2 au 25 avril 2004 qui a développé à la Halle Pajol (18e) un travail sur l'exil, "Décor Sonore" qui a imaginé un concert-déambulatoire dans le square de la Roquette (11e) du 17 au 26 juin 2004, et les compagnies "Ici-Même" et "Ilotopie" qui seront programmées à l'automne 2004.
"Itinérance-Rue" suscite beaucoup d'intérêt tant de la part du public que des professionnels et de certaines institutions qui encouragent le développement de cette démarche."