Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, DUCT 107 - Subvention à l'association "Les amis du 18e du mois" du 18e.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2010


 

M. LE MAIRE DE PARIS. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DUCT 107 relatif à l'attribution d'une subvention à l'association "Les amis du 18e du mois" du 18e.

La parole est à M. Sylvain GAREL.

M. Sylvain GAREL.- Monsieur le Maire, comme vous le savez sans doute puisque vous êtes élu dans le 18e arrondissement, "Le 18e du mois" est un journal extrêmement important pour notre arrondissement, qui a d'ailleurs la chance d'avoir le seul journal mensuel de tout Paris.

Ce journal a maintenant été fondé il y a plus de 15 ans. Il rend un service très important, à la fois à la population mais aussi à notre Municipalité et à toutes les municipalités qui se sont succédées, parce qu'il rend compte assez fidèlement de ce qui se déroule et se prépare dans notre arrondissement.

Il y a quelques années, le journal qui voulait grandir a eu besoin de louer un local. Il a demandé et obtenu de notre Municipalité une indemnité compensatrice de loyer.

Cette indemnité a longtemps été de 10.000 euros mais, les loyers ayant augmenté, ce n'est malheureusement pas une exception, leur loyer est passé à 12.500 euros, ce qui a d?ailleurs été compensé intégralement l'an passé par notre collectivité.

Cette année, sans que l'on comprenne bien pourquoi, si ce n?est dû, je veux bien le croire, à des problèmes financiers, la subvention versée à l'association...

(M. François DAGNAUD, adjoint, remplace M. le Maire de Paris au fauteuil de présidence).

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Je vais demander à nos collègues, notamment du côté de l?U.M.P., de respecter les intervenants. Ceux qui veulent parler le font à l?extérieur.

M. Sylvain GAREL. - Cette année, sans que l'on sache pourquoi, la subvention a été ramenée à 8.000 euros, ce qui conduirait "Le 18e du mois" à abandonner son local et peut-être à mettre la clef sous la porte, porte qui n'existerait plus, d'ailleurs.

C'est pourquoi nous souhaitons absolument que cette subvention soit revue à la hausse et que nous avons déposé un amendement en ce sens.

Je vous remercie.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Pour vous répondre, la parole est à Hamou BOUAKKAZ.

M. Hamou BOUAKKAZ, adjoint, au nom de la 5e Commission. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, nul ne conteste la qualité du travail de l'association qui gère "Le 18e du mois", moi moins que personne.

Des conditions budgétaires difficiles m?ont conduit, comme chacun de mes collègues, à reconsidérer toutes les subventions aux associations dont j'ai la charge. C'est pourquoi j'ai choisi de diminuer la subvention au journal "Le 18e du mois".

Toutefois, étant très sensible à vos arguments, d'autant plus qu'ils sont partagés sur tous les bancs de la mairie du 18e, étant soucieux de la continuité de ce journal, j'ai pris l'attache du Maire du 18e arrondissement pour voir comment on pouvait alléger les dépenses de cette revue et ainsi en garantir la pérennité.

Le Maire du 18e, très conscient du problème, réfléchit à des solutions en matière de logement de cette association et, pour aider cette association, en dépit des difficultés budgétaires auxquelles je suis confronté, j'ai trouvé une solution pour ajouter 2.000 euros à la subvention initialement prévue.

De ce fait, la subvention du journal "Le 18e du mois" sera, si vous en décidez, portée à 10.000 euros, moyennant quoi je vous demande de retirer votre amendement.

Je vous remercie.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci, Monsieur BOUAKKAZ.

Je me tourne vers Sylvain GAREL pour savoir s'il accepte la substitution proposée par Hamou BOUAKKAZ.

M. Sylvain GAREL. - Nous allons retirer notre amendement. Nous remercions M. BOUAKKAZ d'avoir augmenté la subvention.

J'ai effectivement oublié de dire dans ma première intervention que cette demande émanait de l'ensemble des groupes politiques représentés à la mairie du 18e.

J'espère en tout cas que nous pourrons, avec la possibilité pour eux d'avoir un nouveau local, faire en sorte que ce journal puisse continuer encore au moins pendant 15 ans.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Avant de passer aux opérations de vote, une demande d?explication de vote de l'U.M.P.P.A.

Pierre-Yves BOURNAZEL, vous avez la parole.

M. Pierre-Yves BOURNAZEL. - Nous avons évoqué ce sujet à la mairie du 18e et nous sommes tous d'accord pour dire que nous avons besoin que "Le 18e du mois" vive et vive longtemps, parce que ce journal est une vitrine pour notre arrondissement.

C'est le seul journal qui existe dans nos arrondissements, qui parle de l?actualité d?un arrondissement aussi vaste que le 18e arrondissement.

Il a un problème structurel de logement et nous espérons que, très rapidement, une solution pourra être trouvée grâce aux efforts de chacun des partenaires.

Nous souhaitons dire aussi ici, au nom de l'U.M.P., que nous aurions souhaité voter l'amendement des "Verts" parce que je crois qu'il y a une urgence pour "Le 18e du mois" et que la Ville puisse apporter 12.500 euros aurait été mieux que 10.000 euros. Il y a un certain nombre d'urgences pour "Le 18e du mois".

Nous voterons la délibération. Nous aurions également voté l'amendement qui a été retiré.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Explication de vote du groupe Communiste. Monsieur Ian BROSSAT, vous avez la parole.

M. Ian BROSSAT. - Je voudrais m'associer aux propos tenus par mes collègues du 18e précédemment et dire notre attachement, pour ce qui est du groupe Communiste et élus du Parti de Gauche, au "18e du mois" qui est une chance pour cet arrondissement.

Peu d'arrondissements peuvent s'enorgueillir de bénéficier d'un tel journal d'une telle qualité et, par conséquent, nous nous réjouissons que le v?u déposé par le groupe des Verts et que les différentes interventions qui ont eu lieu en Conseil d'arrondissement aient permis de faire avancer ce dossier.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Pour terminer, une explication de vote du Maire du 18e arrondissement.

Monsieur VAILLANT, vous avez la parole.

M. Daniel VAILLANT, maire du 18e arrondissement. Mon explication de vote ne vous surprendra pas. Le vote du groupe socialiste et des radicaux sera positif, tout simplement parce que, comme il a été dit au Conseil d'arrondissement, chacun et moi-même sommes intervenus en disant qu'il faudrait obtenir davantage.

Nous avons découvert qu'il y avait des questions de loyer. Je veux remercier Hamou BOUAKKAZ, que j'ai saisi immédiatement et qui m'a fait comprendre qu'il faisait tout pour régler le problème de l'année 2011 et, au-delà, pour pérenniser "Le 18e du mois".

J'ai d'ailleurs eu la direction de cette association et nous allons trouver des solutions pour que, en 2012, la question ne se pose pas dans les mêmes termes.

Voilà pourquoi je pense que c'est une solution raisonnable qui, Monsieur BOURNAZEL, permettra au "18e du mois" de pouvoir passer sans encombre 2011.

Je puis prendre l'engagement devant le Conseil de Paris que tout sera fait pour qu'une solution pérenne, satisfaisante et compatible avec les finances de la Ville, puisse être trouvée pour 2012.

Voilà, je crois, la bonne méthode et je remercie l'adjoint au Maire de Paris d'avoir répondu à ma demande et à celle de chacun des groupes des élus du 18e arrondissement.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci, Monsieur le Maire.

Le 18e arrondissement est rassemblé, comme souvent.

Je mets aux voix, à main levée, le projet d'amendement n° 5 bis déposé par l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet d'amendement n° 5 bis est adopté.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DUCT 107 ainsi amendé.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération amendé est adopté à l'unanimité. (2010, DUCT 107).