Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2012
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2012 DDEEES 48 G - Subvention (150.000 euros) et convention avec l'association Coup de Main (93300) pour la création d'une ressourcerie-recyclerie expérimentale (20e).

Débat/ Conseil général/ Décembre 2012


 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DDEEES 48 G relatif à une convention - encore un peu de patience, encore 5 minutes, s'il vous plaît, chers amis - avec l'association "Coup de main" pour la création d'une ressourcerie recyclerie expérimentale dans le 20e arrondissement.

La parole est à Mme Fabienne GIBOUDEAUX.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX. - Merci, Monsieur le Président.

Les élus du groupe écologiste et apparentés se réjouissent du démarrage attendu de la ressourcerie expérimentale dans le 20e arrondissement, dans le quartier de la porte de Montreuil. C'est la mise en ?uvre du 3e dispositif pour essayer de réguler l'activité des récupérateurs vendeurs après le Carré du 18e et l'espace sur les puces de la porte de Vanves dans le 14e.

Parallèlement, les associations de revendeurs semblent, elles aussi, se structurer et nouer des accords avec les organisateurs de vide-grenier pour que des places leur soient solidairement offertes.

Reste que la situation, notamment à la porte de Montreuil, rue Lucien Lambeau reste exécrable pour les revendeurs et aussi pour les riverains. La situation de paupérisation des populations de ces quartiers populaires n'est malheureusement pas prête de s'améliorer rapidement, même si la conférence sur la pauvreté organisée ces jours-ci par le Gouvernement, pourra, espérons-le, dégager des moyens pour cette lutte.

Au-delà des emplois d'insertion qu'elle va créer, c'est l'expérimentation de la rémunération des apports pour les vendeurs qui pourrait constituer un débouché aux produits qui sont récupérés sans pour autant solliciter l'espace public.

Cette expérimentation doit être soutenue et sa mise en place la plus transparente possible, en y associant tous les acteurs associatifs.

Nous souhaitons que les services de la Ville, notamment la DDEEES, aident à la construction du modèle économique permettant à la structure de rémunérer des apports et les valoriser, soit dans le réemploi, soit dans les filières de recyclage. Ce projet de ressourcerie-recyclerie nécessite de mettre au point un modèle économique innovant qui mobilisera aussi les compétences de la DDEEES et aussi de la DPE.

Pour conclure, je dirai que ce projet réussira si tous les acteurs du dossier sont mobilisés sous l'impulsion d'une détermination forte de notre Exécutif.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame GIBOUDEAUX, pour cette intervention brève et forte. Je donne la parole à Mme TROSTIANSKY.

Mme Olga TROSTIANSKY, vice-présidente. - Monsieur le Président, avec Mme Pauline VERON, nous partageons l'expression de satisfaction de pouvoir voter aujourd'hui ce projet de délibération qui marque l'engagement de notre collectivité dans ce projet très expérimental de recyclerie-ressourcerie porté par l'association "Emmaüs Coup de main". Il va permettre l'insertion sociale et professionnelle de 32 personnes en grande difficulté par rapport à l'emploi.

L'espace de vente de la rue Saint-Blaise proposera même une activité de vente directe ouverte aux vendeurs à la sauvette, ainsi que nous l'avons voté lors du précédent Conseil de Paris, suite au v?u de Mme SIMONNET.

Mes chers collègues, si cela vous intéresse, quelques éléments de calendrier. Les travaux d'aménagement de la porte de Montreuil vont débuter en début d'année, pour que l'espace de recyclerie puisse être ouvert au printemps aux Parisiennes et aux Parisiens.

L'association va être en mesure de disposer rapidement d'un atelier pour la remise en état des objets qui seront proposés à la vente à la boutique du 20e arrondissement.

Monsieur le Président, je conclurai en soulignant que nous avons une chance extraordinaire : c?est de disposer d'une administration d'une grande créativité capable d?utiliser toutes les ressources de l?ingénierie de projet pour mener à bien des montages financiers d'une grande complexité et donc, je voulais vous remercier particulièrement et vous inviter à voter ce projet de délibération.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame TROSTIANSKY, pour cette réponse aussi brève et aussi forte.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEEES 48 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2012, DDEEES 48 G).