Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2012
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés relatif à l'organisation d'une maraude d'intervention sociale pour les 11e et 20e.

Débat/ Conseil général/ Décembre 2012


 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous passons à l'examen de v?ux non rattachés, notamment de la proposition de v?u référencée n° 4 G dans le fascicule, déposée par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, relative à l'organisation d?une maraude d'intervention sociale pour les 11e et 20e arrondissements.

Mme Marinette BACHE va plaider avec sobriété, pendant une minute, puisqu'il s'agit d'un v?u, et Mme TROSTIANSKY répondra.

Mme Marinette BACHE. - Monsieur le Président, nos arrondissements populaires, comme le 20e et le 11e - nous cosignons ce v?u avec M. Patrick BLOCHE et M. Philippe DUCLOUX -, sont fortement touchés par la crise ; en témoigne d'ailleurs le nombre de personnes sans domicile fixe dans nos rues.

Même s'il s'agit d'une compétence d?Etat, la Ville de Paris s'implique beaucoup dans la lutte contre la grande exclusion ; c'est ainsi qu?elle finance des actions de maraude appuyées sur des professionnels, pour aider ces personnes en détresse à sortir de la rue.

Pour cela, la Ville subventionne l'association "Charonne" afin d'assurer des maraudes dans les 11e et 20e. Cette subvention a permis la création de deux postes ; ce n'est cependant pas suffisant pour que "Charonne" puisse faire son travail dans les deux arrondissements.

Mme Frédérique CALANDRA et les élus du 20e souhaitent que l?intervention sociale puisse s?effectuer dans le 20e, non pas seulement à la marge comme actuellement, mais en profondeur dans l'ensemble de l?arrondissement, et les élus du 11e sont, eux, attachés à ce que ce "Charonne", issue de cet arrondissement, puisse avoir les moyens de continuer à le sillonner. Voilà pourquoi, par ce v?u, nous vous proposons un financement supplémentaire conjointement avec l'Etat, qui permettrait d'étendre cette nécessaire intervention sociale. Je vous remercie.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame BACHE.

La parole est à Mme TROSTIANSKY pour donner l'avis de l'Exécutif.

Mme Olga TROSTIANSKY, vice-présidente. - Monsieur le Président, il est effectivement nécessaire de renforcer le dispositif de veille sociale, et nous avons quatre maraudes professionnelles, financées par le Département pour 660.000 euros en 2012, qui ont été créées en 2008. Une maraude d?Emmaüs qui intervient sur le Nord de Paris, une maraude d?Aurore qui est spécialisée sur la prise en charge des troubles psychiques et des addictions, qui est présente sur le Sud, l'Ouest et le bois de Boulogne, une autre maraude d?Emmaüs qui intervient sur le bois de Vincennes et, enfin, la maraude de Charonne pour l?Est parisien.

L'association "Charonne" intervient sur la totalité du 11e arrondissement, mais c'est vrai qu'elle nous a expliqué lors de notre dernière rencontre, la semaine dernière, qu'elle ne parvient pas à couvrir totalement le 20e arrondissement.

La maraude de Charonne étant financée à parité avec l'Etat, Monsieur le Président, j'approuve la suggestion présentée par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, que nous proposions à ses services de travailler ensemble à une augmentation commune de notre soutien financier. Je donne donc un avis favorable à ce v?u.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame TROSTIANSKY.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée à l'unanimité. (2012, V. 59 G).