Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, DDEEES 184 - Signature d'une convention annuelle de partenariat entre la Ville de Paris et l'association "MILA" attribuant une subvention de fonctionnement. Montant : 22.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2010


 

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint, président. - Mes chers collègues, nous allons examiner le projet de délibération DDEEES 184 relatif à la signature d'une convention annuelle de partenariat entre la Ville de Paris et l'association "MILA", sur lequel le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés a déposé l?amendement n° 57.

La parole est à Mme Laurence GOLDGRAB, pour cinq minutes maximum.

Mme Laurence GOLDGRAB. - Merci, Monsieur le Maire.

Depuis 2001, la Ville de Paris s?est engagée à soutenir les entreprises culturelles innovantes, elle soutient ainsi de nombreux pôles regroupant ces petites entreprises à la manière de pépinières.

C?est le cas pour le système productif local "Musiques du Monde / Paris Mix", pour des incubateurs d'entreprises telles qu?"Advancia" qui promeut l'entrepeneuriat culturel, notamment dans le secteur du multimédia et des arts ou encore pour la pépinière culturelle autour des métiers du livre en projet dans le 5e arrondissement.

Aujourd'hui, le Conseil de Paris est appelé à délibérer sur une subvention concernant l?association "MILA". Inaugurée en avril 2006, elle regroupe une trentaine de structures musicales dites labels, 200 artistes, 350 intermittents par mois, 30 stagiaires et a engendré plus de 60 emplois à temps plein en 2009.

A l'heure où l'industrie du disque est en crise, ce modèle économique basé sur la mutualisation des biens, des services et des idées est un modèle qui mérite d'être réfléchi et pérennisé.

Or, depuis deux ans, la subvention attribuée à "MILA" ne cesse de diminuer et, aujourd'hui, il est proposé de lui attribuer une subvention de fonctionnement de 22.000 euros pour l'exercice 2010, soit 3.000 euros de moins que l'année précédente.

En décembre 2009, nous avions formulé un v?u, demandant que soit publié un document retraçant le bilan financier des actions menées par la Ville en direction des industries culturelles indépendantes.

Cette étude permettra d'évaluer les besoins dans ce domaine.

En attendant, sur proposition de Daniel VAILLANT et des élus du groupe Socialiste, radical de gauche et apparentés, il est demandé que la subvention de "MILA" soit augmentée de 2.000 euros, passant ainsi de 22.000 euros à 24.000 euros au titre de l'année 2010.

Je vous remercie.

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint, président. - Madame Lyne COHEN-SOLAL, sur cette requête ?

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, au nom de la 2e Commission. - Je donne un avis favorable, Monsieur le Maire.

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition d?amendement n° 57 déposée par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition d'amendement n° 57 est adoptée à l?unanimité.

Je mets maintenant aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEEES 184 ainsi amendé.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération amendé est adopté à l?unanimité. (2010, DDEEES 184).