Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2013
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2013 DDEEES 43 - Subvention (220.000 euros) et avenant à convention avec le Comité Champs-Elysées pour les illuminations de fêtes de fin d'année 2012 (8e).

Débat/ Conseil municipal/ Février 2013


 

M. LE MAIRE DE PARIS. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DDEEES 43 relatif à l'attribution d'une subvention de 220.000 euros et avenant à convention avec le Comité Champs-Élysées pour les illuminations de fêtes de fin d'année. M. GAREL a demandé la parole. Rapidement, Monsieur GAREL.

M. Sylvain GAREL. - Justement, c'était pour nous étonner de votre présence, Monsieur le Maire, à l'inauguration des illuminations des Champs-Élysées alors que cette inauguration a lieu bien avant la date que nous avions fixée par un v?u qui demandait que les illuminations ne commencent que début décembre.

Cette année, c'était, je crois, mi-novembre, et vous vous êtes rendu sur place. De fait, cela va à l'encontre de nos décisions puisque nous demandons que les illuminations n'aient lieu que pendant le mois de décembre et début janvier.

Je souhaiterais, Monsieur le Maire, pour l'année prochaine - il y a encore une année pour vous, pour faire ces illuminations - que vous demandiez aux gens des Champs-Élysées de ne mettre en route le système que début décembre ou toute fin novembre - on n'est pas à deux jours près - mais pas 15 jours plus tôt que le v?u que nous avions adopté à la quasi unanimité dans cette enceinte. Je vous remercie.

M. LE MAIRE DE PARIS. - Monsieur GAREL, je vous remercie d'alléger mon agenda. Il me semble que c'était fin novembre. On me dit le 21 novembre. À quelques jours près, on est bon !

Mais on va faire mieux fin 2013.

Madame COHEN-SOLAL, qu'en pensez-vous ?

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe. - Monsieur le Maire, comme vous le savez, vous venez sur les Champs-Élysées à l'invitation du Comité des commerçants des Champs-Élysées et ce n'est pas votre agenda qui décide de l'ouverture des illuminations. Vous vous rendez à cette invitation. Nous avons dit plusieurs fois au Comité des Champs-Élysées de retarder un peu leur date, mais c'est eux qui décident.

Par ailleurs, vous le savez, les illuminations dans Paris sont un moment où il y a une forme de stimulation entre les différents quartiers : le premier qui éclaire est le quartier Haussmann. Ce dernier n?est absolument pas soumis à la Ville car les grands magasins n'ont aucune subvention, et ils commencent début novembre.

C'est vrai que les Champs-Élysées ont tendance à vouloir éclairer avant la fin novembre. On va le leur dire, mais il faut être clair : ce n'est pas la consommation qui fait qu?ils restreignent leur moment d'illuminations puisque nous les avons forcés à faire des économies d'énergie. La baisse d'énergie est de 90 % entre 2006 et 2012.

C'est vrai que, aujourd'hui, on va le leur répéter, mais le Maire de Paris se rend à l'invitation des commerçants des Champs-Élysées, donc souffrez que ce soit eux de temps en temps qui décident de la date. Nous allons faire des progrès.

M. LE MAIRE DE PARIS. - En même temps, je leur demande chaque année d'améliorer la qualité artistique et je leur redemande pour l'année prochaine encore une amélioration, même si c'était déjà mieux que l'an dernier. Fin novembre, c'est bien. M. GAREL a dit fin novembre, on doit trouver une solution.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEEES 43.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2013, DDEEES 43).