Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2013
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche relatif à la Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2013


 

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Nous passons maintenant - et ce sera le dernier point de l'ordre du jour de ce matin - à la 6e Commission, avec l'examen d'un v?u non rattaché, le v?u référencé n° 42 dans le fascicule, déposé par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche, relatif à la Cité Nationale de l?Histoire de l'Immigration.

La parole est à M. CORBIÈRE, pour une minute.

M. Alexis CORBIÈRE. - Pour ce dernier v?u, il s'agit peut-être d'un sujet qui semblera incongru, inhabituel, mais j'ai jugé important de déposer ce v?u.

Vous savez que la C.N.H.I., la Cité Nationale de l?Histoire de l'Immigration, est l?un des hauts lieux de Paris, qui a été inauguré, dans des conditions qui ne sont pas précisément celles d?une inauguration officielle, en 2008. Les conditions dans lesquelles cet établissement s'était constitué avaient ému beaucoup d'historiens, d'intellectuels qui devaient faire partie du conseil scientifique et, finalement, cela a pu les en détourner.

Depuis, la présidence a été assurée par quelqu'un que je ne jugerai pas, M. Jacques TOUBON, mais dont le mandat arrive à terme mi-février.

Je souhaite m'assurer (car ce n?est pas les rumeurs, ni même ce que dit la presse) que, conformément à ce qui est prévu et ce qui devrait être le cas, il y ait une nouvelle présidence et une nouvelle personnalité qui sera choisie par les ministres de tutelle, afin que le rayonnement de cet établissement retrouve toute sa dimension.

Je crois que seulement un changement, symbolisé précisément par une personne physiquement différente de celle qui a assumé jusque-là la présidence de la C.N.H.I., serait le bienvenu pour que cet établissement retrouve toute sa dimension.

C'est l'objet de ce v?u, que la Ville de Paris s'adresse aux Ministres de tutelle, afin que ce changement soit bien réel. Je vous remercie.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Pour vous répondre, la parole est à Mme Claudine BOUYGUES.

Mme Claudine BOUYGUES, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Monsieur CORBIÈRE, je partage avec vous l'analyse sur la qualité du travail de la C.N.H.I., même si vous avez rappelé l'histoire de cette institution et les conditions dans lesquelles, particulièrement, elle a été inaugurée.

Je voudrais revenir sur un élément d'actualité, l'exposition qui est actuellement présentée par Benjamin STORA sur "Vies d'exil, les Algériens en France", pendant la guerre d'Algérie, 1954-1962.

J'invite d'ailleurs l'ensemble des membres de notre Assemblée, qui ne l'ont pas déjà fait, à aller visiter cette exposition, parce qu'elle est vraiment très bien documentée et très intéressante, et qu'elle prendra fin le 19 mai.

Parallèlement, je profite aussi de votre v?u pour indiquer que les partenariats entre la C.N.H.I. et la Ville de Paris se renforcent, tant pour la visite de la Cité par les publics les plus en difficulté que pour des opérations événementielles à venir.

Par ces démarches, nous portons la volonté de faire évoluer la vie de cet établissement au profit des Parisiens et de la connaissance par tous de l'histoire de l'immigration.

Sur le fond, votre v?u concerne la nomination à la présidence du conseil d'orientation de la Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration. Je rappelle que ce conseil n'a qu'un rôle consultatif et que, si son président est invité permanent au sein du conseil d?administration de l'établissement de la Porte Dorée, il n'y a cependant pas le droit de vote. Vous souhaitez que le Maire de Paris intervienne en amont d'une nomination par le Premier Ministre qui se fait, je vous le rappelle, après avis des quatre Ministres concernés, à savoir les Affaires sociales, l?Education nationale, l?Intérieur et la Culture. Donc, cette démarche ne me semble pas recevable pour notre collectivité. En effet, je ne pense pas que le Maire de Paris doive intervenir sur les nominations ministérielles.

Si nous entrions dans cette logique, notre Maire aurait vocation à intervenir sur toutes les nominations du Gouvernement qui concernent, à un titre ou à un autre, la Ville de Paris. Ce droit d'ingérence est contradictoire avec la répartition constitutionnelle des compétences entre les collectivités locales et le Gouvernement. Aussi, sur la base du respect de cette répartition, je propose un avis défavorable de l'Exécutif à votre v?u. Je vous remercie.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Merci. Je suis saisi d'une demande d'explication de vote de M. LEGARET, qui a la parole.

M. Jean-François LEGARET, maire du 1er arrondissement. - Monsieur le Maire, nous nous rallions à la position raisonnable de Mme BOUYGUES. Je regrette dans ce v?u que finalement il n'y a rien sur le fond, il y a simplement une attaque ad hominem contre Jacques TOUBON, un de nos anciens collègues, et voilà. Qui n'a pas l'air de plaire à M. CORBIÈRE et qui souhaite que l'on nomme quelqu'un d'autre.

Mais à part cette proposition purement subjective et ad hominem, si je comprends bien, il y a un consensus assez large sur l'utilité de ce musée, et sur la qualité des expositions qui y sont organisées. Je regrette que l'approche soit aussi médiocre. Pour toutes ces raisons, nous nous rallions bien entendu à la position qui a été exprimée par Mme BOUYGUES, et nous voterons contre ce v?u.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Merci.

A la lumière de ces explications, Monsieur CORBIÈRE, le v?u est-il maintenu ?

M. Alexis CORBIÈRE. - Oui.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Il est maintenu?

Non, en principe, non !

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée. La séance est suspendue et reprendra à 14 heures 30.