Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2013
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2013 DVD 4 - Signature d'un marché relatif à l'exploitation et la maintenance du site PASS autocar et du système de contrôle d'accès des parcs de stationnement.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2013


 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Nous poursuivons avec l?examen du projet de délibération DVD 4 relatif à un marché d'exploitation et de maintenance du site PASS autocar et du système de contrôle d'accès des parcs de stationnement.

La parole est à Mme Laurence DOUVIN. M. Julien BARGETON lui répondra.

Mme Laurence DOUVIN. - Merci, Monsieur le Maire.

Nous avons, à Paris, surtout à la belle saison, un nombre très important de cars de tourisme et il est bien entendu essentiel d'en gérer au mieux à la fois la circulation et le stationnement.

Au niveau du stationnement, il y a un dispositif qui a été mis en place en 2003 et qui permet aux autocaristes d?acheter un titre de stationnement forfaitaire. Ce dispositif entraîne le fonctionnement de bornes d'accès aux parcs, que ce soient des parcs fermés, donc en ouvrage, ou que ce soient des parcs sur voirie.

C'est un marché qui arrive à son terme, il faut le renouveler et il doit comprendre une exploitation et une maintenance qui soient susceptibles d'évoluer en fonction des besoins et de critères que nous souhaiterions éventuellement rendre complémentaires.

C?est sur ce point que je voudrais insister. A l?heure actuelle, les abonnements ne sont délivrés qu'aux véhicules respectant au moins la norme Euro 3, sinon ils doivent d?acquitter du tarif occasionnel plus élevé.

Si, comme cela m'a été dit, ce Pass Eco ne concerne que 15 % des mouvements, est-il suffisamment connu des utilisateurs ou bien est-ce que cela signifie que ces utilisateurs ne répondent pas aux normes exigées, à juste titre d'ailleurs ? C'est donc à ces deux questions que nous souhaiterions avoir des réponses et, si nous le souhaitons, c?est parce que ces informations complémentaires sur les normes Euro sont importantes dans la lutte contre la pollution et nous pourrions ainsi parvenir à dissuader les véhicules les plus polluants de venir sur la Capitale, donc toute information à ce sujet peut être judicieusement exploitée. Je vous remercie.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci, Madame.

La parole est à M. Julien BARGETON.

M. Julien BARGETON, adjoint. - Mme DOUVIN a bien présenté ce projet de délibération important.

Effectivement, le marché concerné concerne l?exploitation, la maintenance et l'entretien des composantes du système mis en place pour les autocars de tourisme.

S'agissant de sa question, j?ai demandé à la DVD d'améliorer et de renforcer la communication sur ce dispositif d'ECO-PASS ; il y a sans doute les deux, c'est-à-dire qu?il y a des personnes, soit qui ne le connaissent pas, soit qui n'ont pas envie de l'utiliser, soit des sociétés qui n?ont pas des cars aux normes.

Nous allons renforcer la communication sur ce système ; je vous ai déjà répondu en 3e Commission sur le sujet. Effectivement, à notre connaissance, cela correspond à 15 % des mouvements.

Par ailleurs, j'ai demandé à l'APUR, dans son programme de travail, de pouvoir renforcer les analyses et les études également là-dessus, notamment sur les flux de touristes à Paris ; je crois que c'est un élément important.

Enfin, il est également prévu un comité "cars de tourisme", dans lequel nous pourrons aborder ces questions.

Ce système est un système innovant, intéressant ; je vous remercie de l'avoir salué. Effectivement, nous pouvons communiquer davantage, mais il ne faut pas se faire d'illusion, il y a peut-être beaucoup d'autocaristes qui sont aux normes, mais qui ne s?en servent pas. La seule différence est qu'ils bénéficieraient d'un tarif plus avantageux, mais cela ne veut pas dire que cela entraînerait nécessairement une mise aux normes de cars qui le seraient déjà. Voilà pour vous apporter tous les éléments d?information sur ce sujet.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Je soumets ce projet à votre vote.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 4.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2013, DVD 4).