Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, Vœu déposé par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés relatif à la décision de l'opérateur Bouygues Télécom d'installer une antenne relais au 1, rue du Marché Popincourt.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2010


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous revenons donc en formation de Conseil municipal et sur deux v?ux en commençant par le v?u référencé n° 27 dans le fascicule, déposé par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, relatif à l'installation d'une antenne relais au 1, rue du Marché Popincourt.

La parole est à un orateur du groupe socialiste.

Madame HIDALGO, peut-être voulez-vous réagir à ce v?u que vous avez comme d'habitude examiné avec beaucoup d'attention ?

Mme Anne HIDALGO, première adjointe. - Je suis désolée, on m'a prévenue tout à l'heure que je passais cet après-midi.

Si le v?u n° 27 devient le v?u n° 28? Pourriez-vous me repréciser de quel v?u il s'agit, s'il vous plaît ?

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Le v?u n° 27 que l'on m'a demandé de vous présenter est relatif à l'installation d'une antenne relais au 1 rue du Marché Popincourt, dans le 11e arrondissement.

C'est un v?u qui a été déposé?

Que se passe-t-il, Madame KUSTER ?

Mme Brigitte KUSTER, maire du 17e arrondissement. - Il est passé au 28.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe. - Comme le v?u précédent pour lequel il n?y avait pas d?orateur U.M.P., on le reprend.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Il y a un peu de confusion, que je vous prie d'excuser. Elle vient de ce que l'ordre du jour a été modifié pour laisser toute leur place à certains débats.

Restons paisibles.

Sur ce v?u n° 27, je donne la parole à Mme HIDALGO.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe. - C'est une demande de retrait que je fais, puisque le sujet sera examiné dans le cadre de la Commission de consultation avec les opérateurs.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - On me fait signe que le v?u est retiré. Monsieur GAREL, vous voulez faire une explication de vote sur un non v?u ?

M. Sylvain GAREL. - Par qui est-il retiré ?

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Il est retiré par le groupe socialiste, la main de Mme CHARNOZ m?a signalé ce retrait.

M. Sylvain GAREL. - Nous étions pour. Il n'y a personne pour le retirer.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Restons calmes.

M. LAMOUR demande la parole, je lui donne la parole.

M. Jean-François LAMOUR. - Monsieur le Maire, c?est un rappel au règlement.

Je viens d?entendre Mme HIDALGO affirmer une contrevérité en disant qu'il n'y avait pas d?orateur U.M.P. Cela n'a strictement rien à voir. C?est du côté de l'Exécutif et du rapporteur qu'il n'y avait personne.

Quelle est cette façon de présenter les choses, Madame HIDALGO ? C'est de votre côté qu?il manquait quelqu'un, absolument pas du nôtre. Mme KUSTER a défendu le v?u n° 28, point barre.

C'est bien de votre côté qu'il y a un problème. Qu'est-ce que c'est que cette façon de faire, de dire que c?est notre faute s?il y a, c?est le moins que l'on puisse dire, un flottement dans l'ordre du jour du Conseil ?

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Je propose que nous continuions l'ordre du jour paisiblement, je vous redonne la parole Mme HIDALGO.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Le groupe U.M.P. n?était pas en cause. Je disais que, comme cela arrive fréquemment, lorsqu?un orateur n?est pas présent pour un v?u, on le reprend dans les minutes qui suivent et que cela nous est aussi arrivé avec l'U.M.P.

Si vous voulez faire des problèmes de sujets comme celui-ci, c'est votre affaire. Je crois que cela n'intéresse pas grand monde.

J'ai pris bonne note que le groupe Socialiste retirait ce v?u suite aux explications que j?ai données, donc je vous écoute pour le suivant.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Chers collègues, le v?u n° 27 a été retiré ; gardez vos énergies pour d'autres débats !