Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2013
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2013 DU 4 - Fixation des alignements et classement dans le domaine public routier de la Ville de Paris de la cité du Labyrinthe (20e).

Débat/ Conseil municipal/ Février 2013


 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DU 4 relatif à la fixation des alignements et classement dans le domaine public routier de la Ville de Paris de la cité du Labyrinthe (20e)

Mme la Maire du 20e, Frédérique CALANDRA, a la parole.

Mme Frédérique CALANDRA, maire du 20e arrondissement. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, très rapidement, c?est un grand motif de satisfaction de voir ce dossier de municipalisation de la cité du Labyrinthe qui a été ouvert dès 2008 pouvoir, à l'occasion de notre délibération, trouver une issue favorable.

Nous avons adopté cette municipalisation au Conseil du 20e arrondissement le 31 janvier dernier, on va la voir, je l?espère, par notre vote, se concrétiser.

Je rappelle rapidement que cette voie est située dans le quartier Amandiers - Ménilmontant ; c?est une voie à statut privé extrêmement empruntée quotidiennement, et pas seulement par les habitants, qui permet de relier la rue des Panoyaux à la rue de Ménilmontant. Je rappelle que dans un arrondissement où nous avons beaucoup de collines et de voies pentues, le fait de pouvoir "trabouler", comme on dit à Lyon, est un élément important de la vie quotidienne. Cependant, cela fait de longues années que le sol de la cité du Labyrinthe ne cesse de se dégrader et, de plus, la voie ne répond plus aux normes d?accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Enfin, les caves des immeubles sont régulièrement inondées par le déversement d?égouts voisins. Il y a des désordres structurels importants. Malgré de multiples demandes de la part de ses habitants, le statut privé de la cité du Labyrinthe nous empêchait jusqu?à présent d'intervenir. C?est une chose qui va être réparée par notre vote. Je souhaitais chaleureusement remercier la Ville de Paris, ses services et M. BARGETON pour nous avoir soutenus dans cette décision. J'insiste sur les montants élevés qui vont être mis à disposition par la Ville de Paris qui prend à sa charge l'intégralité du coût des travaux, à savoir 1.265.000 euros et je rappelle que la mairie du 20e arrondissement prend à sa charge sur ce budget 645.000 euros de travaux de voirie afin d'accélérer le processus, en tout cas, de faire en sorte qu'il n'y ait aucun ralentissement. Mes chers collègues, je vous remercie.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci beaucoup.

La parole est à M. Julien BARGETON.

M. Julien BARGETON, adjoint. - La cité du Labyrinthe est une voie privée ouverte à la circulation publique par arrêté du 23 juin 1959 ; on voit que cela ne date pas d'aujourd'hui.

Vraiment, je tiens aussi à féliciter, bien sûr, la mobilisation des riverains et de la mairie du 20e pour voir enfin aboutir un dossier extrêmement ancien, extrêmement pesant dans le 20e arrondissement. On voit qu?il avance et je crois qu?il faut s?en féliciter.

L?aménagement du secteur des Amandiers est, en effet, terminé depuis longtemps. Le classement de la cité du Labyrinthe répond à une demande ancienne des riverains, qui a fait l?objet d?une belle mobilisation par la maire du 20e arrondissement et son équipe, du fait d'un état dégradé de la chaussée et d?un manque d?accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Il est envisagé que cette voie soit aménagée pour les circulations douces (piétons et cyclistes) et ouverte de façon occasionnelle aux services (livraisons, déménagements). Les coûts de mise en conformité sont estimés à 1,3 million, entièrement pris en charge par la Ville et, donc, cela ne porte pas du tout sur les personnes concernées. Je crois que, là aussi, on peut s'en réjouir.

Le projet de délibération porte sur le lancement d'une procédure qui vise à rattacher au réseau des voies communales le sol et le sous-sol de la Cité du Labyrinthe et je dirais : effectivement, il est temps, bravo à toutes et tous pour cette mobilisation.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DU 4.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2013, DU 4). Je vous remercie.