Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2013
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à la réouverture de la halte-garderie sise 51 rue Berzelius (17e).

Débat/ Conseil municipal/ Février 2013


 

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 51 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P.P.A., relatif à la réouverture de la halte-garderie 51, rue Berzelius.

La parole est à Mme KUSTER ; une minute !

Mme Brigitte KUSTER, maire du 17e arrondissement. - On ne s'en lasse pas !

Il y a quelques problèmes, quand même, de fonctionnement, et là, cette fois, c?est sur la réouverture de la halte-garderie rue Berzelius, et Monsieur NAJDOVSKI, vous connaissez ce problème.

Cet établissement a fermé ses portes en octobre 2010, en raison d'infiltrations et de sources d?humidité décelées dans ses cloisons. Depuis cette date, cet équipement est toujours fermé. Une commission de sécurité s'est réunie en octobre dernier et a rendu un avis défavorable à la réouverture, au motif que les installations de sécurité étaient défaillantes. Alors, nous vous demandons, puisque nous manquons cruellement de places en crèche, non seulement dans le 16e, mais également dans le 17e, comme vous le savez, qu'une ouverture puisse être à nouveau programmée et que vous nous mettiez les moyens sur, entre autres, les marchés d'appels d'offres, puisqu?on voit à nouveau qu?il y a une difficulté dans les appels d'offres, que ce soit en matière d'alimentation ou de travaux, nous sommes à chaque fois en difficulté par le fait que l'on va toujours vers le moins-disant. Nous vous demandons de prendre les mesures nécessaires pour une réouverture rapide de cet équipement et d'informer la mairie du 17e du calendrier envisagé. Je vous remercie.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - La parole est à M. NAJDOVSKI pour vous répondre.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire. Comme vous, Madame KUSTER, je souhaite que la crèche située 51, rue Berzelius puisse ouvrir dans les plus brefs délais. Vous le savez, nous avons été victimes sur cet établissement d?une défaillance manifeste de l?entreprise responsable des travaux. Depuis la réouverture de l'équipement en février 2008, c'est-à-dire avant le début de cette mandature, suite à une opération importante de réhabilitation, des infiltrations récurrentes dans les dortoirs du rez-de-chaussée et dans les étages ont, en effet, été signalées et ont conduit à sa fermeture en octobre 2010. Suite à la fermeture de l'établissement, il a fallu procéder à une phase d?analyse par un expert indépendant, désigné par le tribunal administratif, afin de pouvoir déterminer les causes des désordres et définir un plan de travail. Or, cette phase d'expertise s'est avérée particulièrement longue, comme cela est parfois le cas dans ce type de procédure. L'expert exigea notamment que des délais supplémentaires auprès du tribunal administratif lui soient accordés, et plusieurs ordonnances sont ainsi intervenues afin d'étendre sa mission. Son rapport définitif n?a été déposé qu'en juillet 2012. Les travaux de reprise des désordres n'ont donc pu être entrepris que durant l'été. Une commission de sécurité de réouverture s'est tenue le mercredi 24 octobre 2012. Elle a rendu un avis défavorable en raison de l'absence de certains documents, au nombre desquels le rapport de vérification réglementaire après travaux, qui doit être établi par un organisme agréé. Cet organisme agréé devait être saisi par l'entreprise responsable des travaux. Or, faute de réactivité de l'entreprise, la Ville a dû se substituer à celle-ci et missionner elle-même l'organisme. Ce rapport sera produit dans les tout prochains jours et devrait permettre de fixer très prochainement une nouvelle date de commission de sécurité. En tout état de cause, la Ville de Paris met tout en ?uvre auprès des prestataires et de la Préfecture pour que l'établissement puisse ouvrir d'ici le début du mois d'avril. La mairie d'arrondissement sera, bien entendu, tenue informée très prochainement de la date exacte. Je pourrai, dans ces conditions, vous demander le retrait de votre v?u, compte tenu des éléments que je viens de vous apporter, mais comme je ne suis pas rancunier et que votre v?u va dans le sens de notre action, je ne vois pas d'objection à ce qu?il soit adopté.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Formidable !

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2013, V. 25).

L?unanimité pour Mme KUSTER ! J'en suis ravi.