Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2013
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2013 DLH 49 - DU 105 - Reprise en gestion par la Ville de Paris de l'ancienne Caserne Château-Landon (10e).

Débat/ Conseil municipal/ Février 2013


 

Mme Pauline VERON, adjointe, présidente. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DLH 49 - DU 105 relatif à la reprise en gestion par la Ville de Paris de l'ancienne caserne Château-Landon dans le 10e arrondissement. La parole est à M. Alain LHOSTIS, pour 5 minutes maximum.

M. Alain LHOSTIS. - Merci.

Je veux me féliciter tout particulièrement de ce projet de délibération.

Le 13 décembre 2011, en séance du Conseil, j'étais intervenu pour demander, à travers un v?u :

- l'installation définitive des pompiers à titre gratuit dans les locaux qu'ils occupent actuellement au bord du canal Saint-Martin ;

- la mise à disposition d'une vingtaine de logements sociaux à proximité pour les pompiers et leur famille ;

- la restitution gracieuse à la Ville de la caserne dont elle est propriétaire ;

- la création immédiate de l'accueil de jour des exilés dans la caserne Château-Landon. Bien entendu, je parlais de la pérennité de l'activité culturelle sur la partie occupée par le Point Ephémère au bord du canal. Ceci étant, il a fallu, donc, une année pour que les services de la Ville et le Préfet de police, qui était intervenu directement en séance lui-même pour répondre à ma demande et s'engager à la restitution de la caserne et à l'abandon du projet de réhabilitation qui traînait depuis 10 ans? Il a fallu une année pour que, enfin, il y ait ce transfert.

Nous allons donc attendre encore la séance de mars pour que les conditions de l'accueil de jour des personnes vivant à la rue soit réalisé dans la caserne. J'ai eu à déplorer au mois de décembre de voir, justement, la distribution des repas le soir, devant le couvent des Récollets, sous la neige, en disant qu?on aurait pu, évidemment, s'il n'y avait pas eu des tergiversations de part et d'autre, avancer plus vite. C'est, enfin, un élément important pour la vie dans l'arrondissement, notamment de toutes ces personnes qui sont en grande difficulté, qui sont dans nos rues et qui vont pouvoir, sans doute à partir du mois d'avril, bénéficier d'un lieu dans lequel elles seront plus à l'abri et pourront être mieux en contact avec les associations à qui on confiera la gestion de cet espace de façon provisoire. Vraiment, je me félicite de pouvoir voter ce projet de délibération.

Mme Pauline VERON, adjointe, présidente. - Merci beaucoup.

La parole, pour vous répondre, est à M. Jean-Yves MANO.

M. Jean-Yves MANO, adjoint. - Je vais me féliciter, aux côtés de M. Alain LHOSTIS et de M. Rémi FÉRAUD, le maire du 10e arrondissement, de l'évolution de ce dossier, car, en effet, les problèmes administratifs nous font perdre sans doute parfois du temps, mais nous arrivons au bout, à la fois pour une utilisation rapide, temporaire, pour la distribution de repas et l'élaboration d'un projet plus définitif, comportant, évidemment, énormément de logements, si utiles aux habitants et aux Parisiens. Voilà un dossier qui évolue malgré quelques lenteurs administratives.

Mme Pauline VERON, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 49 - DU 105.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2013, DLH 49 - DU 105). Je vous remercie.