Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2013
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2013 DDEEES 31 G - Subvention (3.500.000 euros) et avenant à la convention avec OSEO Régions pour abonder le fonds Paris Innovation Amorçage.

Débat/ Conseil général/ Mars 2013


 

M. LE PRÉSIDENT. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DDEEES 31 G relatif à l'attribution d'une subvention de 3.500.000 euros et d'un avenant à la convention avec OSEO Régions pour abonder le fonds Paris Innovation Amorçage.

Mme POLSKI est là ? Voilà.

Vous avez la parole, Madame POLSKI.

Mme Olivia POLSKI. - Merci.

Monsieur le Président, mes chers collègues, créé en 2009 avec Oséo-Régions le fonds Paris Innovation Amorçage permet de soutenir l'innovation et la croissance des P.M.E. parisiennes, d'accompagner et de financer les porteurs de projets et les jeunes entrepreneurs innovants.

Les demandes, venant d'incubateurs labellisés Paris Innovation, d'entreprises innovantes admises dans les pépinières labellisées aussi Paris Innovation, ou encore d'entreprises innovantes dans les projets d'expérimentation qui sont sélectionnés par le laboratoire Paris Région Innovation, ont afflué depuis 2009.

(Mme Olga TROSTIANSKY, vice-présidente, remplace M. le Président au fauteuil de la présidence).

L'engagement du Maire de Paris ainsi que celui de son adjoint Jean-Louis MISSIKA ont permis entre 2009 et 2012 de financer 343 projets d'entreprises, dont 24 pour des expérimentations.

L'année 2012 a été exceptionnelle avec l'ouverture de plusieurs grands incubateurs, comme Nord Express avec 75 entreprises, Pépinière 27 avec 60 entreprises ou encore l'extension d'Agoranov.

Ce dispositif a permis d'accompagner la montée en puissance du plan Incubateur. Ainsi de nouveaux incubateurs, comme celui de la Gaieté lyrique, celui de l?E.N.S.A.M. ou celui du Centquatre, ou encore même celui des Ateliers Paris Design, ont pu ouvrir cette année grâce à ce dispositif. En 2014, ouvriront les incubateurs de la rue de Rennes, de Boucicaut et McDonald.

Le succès est donc largement au rendez-vous pour cette initiative.

Par cette nouvelle dotation, de 3.500.000 euros, proposée à notre Conseil au travers de ce projet de délibération, le fonds est portée à 21 millions d'euros, la Ville de Paris et Oséo dotant à part égale le fonds.

Au nom du groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, je me félicite du fait que l'objectif initial de la création d'un fonds doté au terme de la mandature de 20 millions d'euros soit d'ores et déjà dépassé.

Aussi, je vous invite, mes chers collègues, au nom du groupe S.R.G.A., dans ce contexte de crise, à voter favorablement ce projet qui permet de soutenir nos P.M.E. innovantes, de favoriser la croissance à Paris et de contribuer à son rayonnement national et international. Je vous remercie.

Mme Olga TROSTIANSKY, présidente. - Merci, Madame POLSKI.

Pour vous répondre, la parole est à M. Jean-Louis MISSIKA. Un peu de calme, s'il vous plaît, que l'on entende la réponse de M. MISSIKA.

M. Jean-Louis MISSIKA. - Merci, Madame la Présidente. Je voudrais remercier Mme POLSKI pour cette intervention. Effectivement, l'accord que la Ville de Paris a passé avec Oséo a rencontré un immense succès auprès des jeunes entreprises innovantes parisiennes. Pour vous donner un ordre de grandeur, nous avons investi 5 millions d'euros en 2009-2010, 3 millions d'euros en 2011, 6 millions d'euros en 2012, 7 millions d'euros en 2013, ce qui fait que l'objectif initial, que nous nous étions fixé lors de la création de ce fonds? Je sais bien que l?innovation ne vous intéresse pas beaucoup, mais peut-être que vous pourriez écouter. Je vais être bref, c'est promis.

Mme Olga TROSTIANSKY, présidente. - Monsieur MISSIKA, poursuivez.

M. Jean-Louis MISSIKA. - Non, je préférerais avoir le silence, Madame la Présidente. Moi, je ne parle pas dans le brouhaha, je suis désolé !

Mme Olga TROSTIANSKY, présidente. - Peut-on faire un effort collectif ? Nous avons déjà une heure de retard sur la séance. Monsieur MISSIKA, vous avez la parole.

M. Jean-Louis MISSIKA. - Merci.

Ce fonds, qui atteint aujourd'hui 21 millions d'euros, ce qui dépasse la somme des 20 millions que nous nous étions fixés en début de mandature, a permis entre 2009 et 2012 de financer 343 projets d'entreprise, dont 24 pour des expérimentations.

Comme vous l'avez dit, Madame POLSKI, ce fonds a pour avantage de permettre aux jeunes entreprises innovantes d'avoir les moyens financiers au moment le plus difficile pour elles pour trouver de l'argent privé, qui est le moment du décollage, de la preuve du concept. Cette nouvelle dotation garantit le soutien des projets 2013, dont ceux issus des nouveaux sites qui vont ouvrir cette année, qu'il s'agisse de la deuxième phase de l'incubateur de la Gaieté Lyrique, Créatis 2, les ateliers Paris Design, qui sont l'incubateur des trois écoles d'art de la Ville de Paris, Boucicaut, qui va être le deuxième plus grand incubateur parisien après Nord-Express, avec 6.000 mètres carrés,et le Welcome City Lab, qui est l'incubateur du tourisme, que nous lançons avec mon collègue M. Jean-Bernard BROS dans les semaines qui viennent. Je vous remercie.

Mme Olga TROSTIANSKY, présidente. - Merci, Monsieur MISSIKA.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEEES 31 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2013, DDEEES 31 G).