Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2013
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à l'évolution du Comité parisien pour l'emploi.

Débat/ Conseil général/ Mars 2013


 

Mme Olga TROSTIANSKY, présidente. - Nous passons à l'examen de la proposition de v?u référencée n° 4 G dans le fascicule, déposée par le groupe U.M.P.P.A., relative à l'évolution du Comité parisien pour l'emploi. La parole, pour une minute, est à M. Jean-Jacques GIANNESINI.

M. Jean-Jacques GIANNESINI. - Merci, Madame la Présidente.

Si l'on peut considérer la dégradation du marché de l'emploi actuel, que les séances du Comité parisien pour l'emploi sont davantage consacrées à des diagnostics qu'à une réflexion sur la dynamisation du marché du travail et si l?on considère aussi la nécessité d'appréhender le marché du travail sur le territoire de l'aire urbaine de Paris et sur le bassin d?emploi métropolitain, nous souhaiterions, et nous émettons le v?u, que le Conseil parisien pour l'emploi évolue en Conseil métropolitain du développement économique, présidé par une personnalité qualifiée, qui aura notamment pour mission : - de publier périodiquement une base de données sur l'emploi dans la métropole parisienne, - de définir des politiques publiques permettant la création et le maintien de l?emploi, - d'élaborer des stratégies pour le développement économique du territoire, - et d'évaluer, naturellement, les besoins de formation. Merci.

Mme Olga TROSTIANSKY, présidente. - Merci.

Pour vous répondre, la parole est à M. Christian SAUTTER.

M. Christian SAUTTER, vice-président. - Merci, Madame la Présidente.

A mon tour de remercier M. GIANNESINI qui est un des rares élus de l'Opposition à participer assez régulièrement au Comité parisien pour l'emploi, dont je rappelle qu?il est constitué d?élus, de représentants des unions syndicales et patronales départementales, qu?il aborde périodiquement l'actualité de l'emploi et des sujets tels que l'emploi des jeunes et les emplois d'avenir - c'était la dernière réunion - ou l'emploi des seniors ou les services à la personne ou l'emploi dans l'hôtellerie. Lors de la dernière réunion, nous avons traité avec Mme Lyne COHEN-SOLAL du dossier de Virgin qui suscitait et suscite toujours beaucoup d'inquiétudes.

Vous voulez faire de ce comité, dont le champ est limité à Paris et aux questions de l'emploi, une sorte de Commission économique et sociale de la métropole, donc un conseil métropolitain du développement économique. Ceci n'est à l'évidence pas du ressort de notre Conseil d'en décider.

Je peux vous dire que nous faisons, avec "Paris Métropole", le Syndicat mixte d'études, des pas en ce sens, puisque, comme je l'ai déjà dit, il y a eu le 19 février dernier un Forum métropolitain pour l'emploi des jeunes. Si certains membres de notre Conseil l?ont fréquenté - je sais que certains l'ont fait -, ils ont vu qu'à l'entrée il y avait une vingtaine de missions locales de toute la métropole qui étaient déployées pour accueillir les jeunes qui ne venaient pas seulement de Paris, mais aussi de petite et de grande couronnes. Nous allons dans ce sens. Nous travaillons aussi au sein de la Commission développement et solidarité de Paris Métropole sur des questions économiques, telles que celles de l'hôtellerie. Mais votre v?u, me semble-t-il, est un peu prématuré. J'en prends bonne note, mais je vous suggère quand même d'abord qu'il soit porté, pas seulement par Paris mais qu'il soit porté par les collectivités métropolitaines. Je pense que nous allons dans la direction que vous souhaitez et, si vous le voulez, nous pourrions au cours de prochaines réunions parler de l'emploi, non seulement à Paris mais dans une perspective métropolitaine, si cela vous convient. Nous pouvons aussi, puisque c'est une question que vous évoquez, traiter des questions de formation et on inviterait évidemment le Conseil régional qui est maître d'?uvre en la matière à participer. Donc, je vous propose des pas concrets, pas une transformation institutionnelle. Pour résumer, je vous suggère de retirer votre v?u, sinon je serai obligé de demander à voter contre. Mais nous nous inscrivons dans un mouvement qui est celui que vous souhaitez.

Mme Olga TROSTIANSKY, présidente. - Merci, Monsieur SAUTTER.

Si vous ne retirez pas votre v?u? Vous retirez votre v?u ? Allez-y.

M. Jean-Jacques GIANNESINI. - Madame le Maire, je préfère le laisser puisque cela va dans le bon sens. La réponse de M. SAUTTER va effectivement dans le sens que je souhaite, mais c'est une manière de prendre date et de continuer dans cette direction, parce que je pense que c'est la bonne direction. Je vous remercie.

Mme Olga TROSTIANSKY, présidente. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.