Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, DDEEES 180 - Signature d'une convention avec l'Etablissement Public du Campus de Jussieu et le Rectorat de Paris attribuant une subvention pour l'aménagement de locaux destinés à l'Institut Langevin de l'ESPCI. - Montant : 3.400.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2010


 

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DDEEES 180 relatif à la signature d?une convention avec l?Etablissement Public du Campus de Jussieu et le Rectorat de Paris attribuant une subvention de 3.400.000 euros pour l'aménagement des locaux destinés à l'Institut Langevin de l?E.S.P.C.I.

La parole est à Mme Lyne COHEN-SOLAL.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Je voulais, sur ce projet de délibération, souligner combien il s'agit là de soutenir l'un des engagements forts de notre mandature : favoriser et développer l?innovation et la recherche dans Paris. Nous concrétisons ainsi un projet ambitieux porté depuis de nombreuses années par le professeur Mathias FINK, de l?E.S.P.C.I., en regroupant sur un même site deux laboratoires de très haut niveau de cette Ecole supérieure de physique-chimie industrielle de la Ville de Paris qui nous honore tant. Nous offrons plus que des locaux dignes à l?Institut de recherche Langevin, nous démontrons à toute la communauté scientifique internationale que la Ville de Paris avance pour réaliser le Paris de l'innovation, conformément aux engagements de Bertrand DELANOË.

Je voudrais remercier M. le Maire de Paris, évidemment le président de l?E.S.P.C.I., mon collègue Jean-Louis MISSIKA, qui ont apporté un très grand soutien à ce projet très beau qui regroupera, dans le 5e, 80 chercheurs dans le domaine des ondes et de l'acoustique de très haut niveau.

Je souhaite aussi attirer l'attention de l'Assemblée sur l?exemplarité de ce montage de projet avec la Région Ile-de-France, avec le Rectorat, qui devrait aujourd'hui inspirer le Chef de l'Etat et sa Ministre de la Recherche sur ce qu?elle pourrait faire de bien pour Paris.

La Région Ile-de-France, je vous le rappelle, a accordé une importante subvention de 10 millions d?euros pour la construction du bâtiment de l?Institut de physique du globe de Paris, que le Maire, je crois, doit visiter bientôt. Je tiens à remercier d'ailleurs la Région.

Voilà pourquoi la Ville de Paris s'est jointe à ce beau projet pour accueillir l'Institut Langevin, le Recteur de Paris ayant donné au nom de l'Etat une validation de cette idée.

Voilà, au moment où de récentes annonces du Chef de l'Etat consistent, pour l'essentiel, à déshabiller Paris en délocalisant des grandes écoles comme l'Agro vers Saclay, nous nous félicitons de la qualité de ce projet et je tiens naturellement à dire que les scientifiques et chercheurs de la Montagne Sainte-Geneviève se désolent de voir démanteler ce lieu exceptionnel sans aucune concertation, parce qu?il constitue une fierté, non seulement pour Paris, pour le 5e, mais aussi pour la France.

Nous en avons déjà parlé hier, Monsieur le Maire, vous l?avez fait vous-même. Je tenais à le redire aujourd'hui, devant ce projet de délibération tout à fait important pour l'avenir de la recherche à Paris.

(Applaudissements sur les bancs des groupes socialiste, radical de gauche et apparentés, Communiste et élus du Parti de Gauche et "Les Verts").

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint, président, au nom de la 2e Commission. - Merci, Madame COHEN-SOLAL.

Par la même opération délicate, je vais me repasser la parole à moi-même pour répondre.

Chacun sait à quel point l?E.S.P.C.I. est une école brillantissime ; on l?appelle aussi l'école des prix Nobel. Elle a été dirigée longtemps par Pierre-Gilles de GENNES. Il y a des laboratoires de recherche de dimension mondiale à l?intérieur de cette école, et là, deux des principaux laboratoires de cette école, le laboratoire d?optique et le laboratoire d'acoustique, ont fusionné pour créer un laboratoire centré sur les ondes, l?Institut Langevin, dirigé par le professeur Mathias FINK.

Nous avons cherché pendant assez longtemps un lieu pour installer cet institut et grâce à la Région, nous avons trouvé, au rez-de-chaussée de l'Institut de physique du globe, I.P.G.P., un local de plusieurs milliers de mètres carrés qui pouvait accueillir cet institut de recherche.

C'est une opération intéressante, parce qu'elle permet de rapprocher le laboratoire Langevin de chercheurs qui travaillent eux aussi sur les ondes, mais dans un registre différent.

Cette convention est intéressante, puisqu'elle concerne à la fois l'État, la Région et la Ville, la Région et la Ville étant les seuls payeurs, comme souvent, mais l'Etat ayant été un facilitateur de l'installation de l'Institut Langevin à l?I.P.G.P.

Cet Institut Langevin ondes et images a une importance très grande en termes de recherche scientifique, parce qu'il travaille sur un sujet qui nous a beaucoup occupés aujourd'hui sur les ondes. Le professeur Mathias FINK et ses collaborateurs sont à l'origine d'une découverte tout à fait spectaculaire qui s'appelle le "Time reversal communication", qui pourrait avoir des applications technologiques révolutionnaires dans le domaine de la téléphonie mobile dans les 10 ou 15 ans qui viennent. Naturellement, nous sommes là dans un horizon temporel qui n'est pas demain matin, mais qui pourrait permettre de résoudre beaucoup des problèmes qui nous occupent aujourd'hui sur la question des ondes électromagnétiques à Paris.

Cet investissement est un investissement important pour la Ville de Paris : 3,4 millions d?euros. Les travaux de construction de ce bâtiment sont en cours et j'espère que nous pourrons inaugurer ce bâtiment à l'horizon du premier trimestre 2011.

Je vous remercie.

Je reprends la parole en tant que président et je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEEES 180.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2010, DDEEES 180).