Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

104 - 2004, DDEE 126 - Subvention à l'association "Extempo" (15e). - Montant : 10.000 euros

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2004


M. Alain LHOSTIS, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DDEE 126 relatif à l'attribution d'une subvention à l'association "Extempo" (15e).
La parole est à M. Philippe GOUJON, pour le groupe U.M.P.
M. Philippe GOUJON. - Monsieur le Maire, une parole très consensuelle, comme vous y êtes habitués dans cet hémicycle...
Il s'agit d'attribuer une subvention modeste à une association dont l'action dans le 15e, je n'hésite pas à le dire et cela est connu par tous, est tout à fait exceptionnelle. D'une rue désertifiée, laissée à elle-même, abandonnée, "Extempo" a fait une rue, en tout cas sur la portion qui le concerne, hospitalière, accueillante, commerciale, grâce au développement de métiers d'art qui sont, comme on le sait, en difficulté dans notre pays, préservant ainsi des traditions françaises en danger et permettant le renouveau du commerce de quartier.
C'est pourquoi je pense que les auteurs de cette initiative méritent nos encouragements. D'ailleurs, ce projet de délibération est tout à fait bienvenu. Je ne peux que souhaiter une extension du système ingénieux mis en place par "Extempo" aussi bien dans d'autres rues de notre arrondissement que dans notre Ville.
Je vous remercie.
M. Alain LHOSTIS, adjoint, président. - La parole est à Mme Lyne COHEN-SOLAL.
Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, au nom de la 2e Commission. - Monsieur le Maire, j'espère que je ne vais pas vous choquer, mais je suis absolument d'accord avec ce que vient de dire M. GOUJON, et je suis dans le même état d'esprit vis-à-vis de l'association "Extempo", domiciliée 31, rue Violet, dans le 15e arrondissement, qui fait un travail extrêmement intéressant autour d'un principe simple : sur le même local, sept artisans ont commencé à partager le local un jour chacun, et à partir de ce principe assez simple, ils ont continué à proposer, dans les autres commerces de cette rue, que d'autres artisans viennent s'installer à côté d'eux. De là est partie une dynamique qui s'étend et qui est très intéressante.
Cette subvention est déjà conséquente ; elle permet à "Extempo" de faire mieux, on pourra continuer. Et autour des métiers d'art, il est tout à fait important que des rues de Paris puissent donner de la place, de la visibilité et du travail à tous les artisans. Si d'autres associations veulent copier ou faire un peu la même chose qu'"Extempo", elles trouveront aussi notre appui.
Je vous demande donc de bien vouloir voter cette subvention.
M. Alain LHOSTIS, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEE 126.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2004, DDEE 126).