Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

24 - Vœu n° 13 déposé par Mme BAUD et les élus du groupe U.M.P

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2004


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous passons à l'examen du v?u n° 13 également déposé par Mme BAUD et les élus du groupe U.M.P.
Madame BAUD, vous avez la parole.
Mme Dominique BAUD. - Oui, il s'agit à travers ce v?u de regretter une manifestation qui s'est déroulée à la Mairie de Paris le 2 septembre dernier. En effet, dans une ville où une réflexion bureau des temps, aménagement des temps de vie est en première ligne, je trouve regrettable qu'une réunion sur le thème des politiques en direction des femmes et des familles se soit tenue le 2 septembre, jour de la rentrée scolaire à 17 heures 30, ce qui n'a pas permis à nombre de femmes et de familles d'y participer pour des raisons évidentes.
Madame TROSTIANSKY m'a répondu que cette réunion était en fait une réunion internationale pour laquelle le Maire de Paris n'avait aucune influence sur la date et sur l'heure. Je veux bien la croire bien entendu. Mais le carton d'invitation ne laissait entendre aucune réunion internationale sur le sujet puisque c'était Bertrand DELANOË, Maire de Paris, et Mme TROSTIANSKY qui nous invitaient ce jour-là.
Je salue ce genre de réunions dans lesquelles des réflexions intéressantes peuvent être développées sur les politiques en faveur des femmes et des familles, mais je regrette qu'elle ait eu lieu ce jour-là et à cette heure-là.
Je vous remercie.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Madame TROSTIANSKY, vous avez la parole.
Mme Olga TROSTIANSKY, adjointe. - Oui, Madame le Maire, comme je l'ai indiqué à Mme BAUD lors de notre réunion de la 6e Commission, effectivement ce colloque sur les politiques en direction des femmes et des familles s'est tenu à la Mairie de Paris et il est effectivement vrai que ce colloque se tenait le jour de la rentrée scolaire.
Je voulais simplement vous rappeler, Madame Dominique BAUD, qu'étant mère de 3 enfants, le fait qu'il s'agissait de la date de la rentrée scolaire en France ne m'avait pas complètement échappé. Et moi, il m'aurait été tout à fait agréable aussi d'être présente comme beaucoup de parents à la sortie de l'école de mes enfants.
Mais il est vrai que cette date de rencontre a été fixée à la demande de Sciences Po, dans le cadre d'un séminaire de chercheurs de renommée internationale qui se déroulait donc dans leurs locaux les 2, 3 et 4 septembre. Le thème principal portait sur l'évaluation des politiques publiques dans de nombreux pays relative à la conciliation de la vie professionnelle et de la vie familiale. En fait, c'était vraiment une opportunité qui nous était offerte de les accueillir à l'Hôtel-de-Ville pour échanger nos points de vue, enrichir notre réflexion sur la mise en place d'une politique de la famille à Paris.
Ces chercheurs de nationalité étrangère : Etats-Unis, Canada, Danemark, Suisse, Brésil, sont soumis à des calendriers scolaires différents des nôtres. Il n'a pas été possible de choisir cette date. Des actes de ce colloque sont prévus, et dans la mesure où vous semblez manifester sur ces questions un intérêt, je ne manquerai pas, évidemment, de vous en faire parvenir un exemplaire dès leur parution.
Je vous propose donc de rejeter ce v?u.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Madame TROSTIANSKY.
Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u n° 13 déposée par le groupe U.M.P., sur lequel un avis défavorable de l'Exécutif a été précisé.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
La proposition de v?u n° 13 est repoussée.