Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

192 - QOC 2004-524 Question de Mme Elisabeth de FRESQUET et des membres du groupe Union pour la démocratie française à M. le Maire de Paris concernant le programme de l'édition 2004 des soirées du Patrimoine

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2004


Libellé de la question :
"En 2003, la Ville de Paris décidait d'initier une nouvelle opération à vocation festive et culturelle, intitulée pour la circonstance "Soirée du Patrimoine" et inscrite dans le cadre des journées du Patrimoine.
Des lieux, "porteurs d'art et d'histoire" avaient été choisis pour évoquer, recréer l'atmosphère des XVII et XVIIIe siècles où le public du XXIe siècle serait acteur.
Une délibération de juin 2003 autorisait la signature d'un marché de 140.000 euros avec une entreprise chargée d'assurer la production des spectacles, la Direction des Affaires culturelles se réservant la programmation artistique de cette opération inédite.
Il fut annoncé que l'édition 2004 des Soirées du Patrimoine porterait sur le Paris "industrieux" à travers toutes les époques.
Elisabeth de FRESQUET et les membres du groupe U.D.F. aimeraient savoir si cette opération dédiée au patrimoine sera réitérée en 2004."
Réponse (Melle Sandrine MAZETIER, adjointe) :
"En 2003, la Ville de Paris a organisé une manifestation festive et culturelle, intitulée "Soirée du Patrimoine", qui s'inscrivait dans le prolongement des Journées du Patrimoine.
Cette initiative, intitulée "Paris du Soleil aux Lumières", évocation du Paris des XVIIe et XVIIIe siècles, a été notamment suggérée par l'association "Sauvegarde et mise en valeur du Paris Historique", qui fêtait en 2003 ses 40 ans d'existence.
Cette initiative a été organisée en 2003 à titre de préfiguration, limitée à quelques lieux dans les quartiers de la place des Vosges et de l'église Saint-Sulpice, avec un budget modeste. Près de 125.000 spectateurs, dont 80.000 sur la seule place des Vosges, ont assisté à cette manifestation.
Malheureusement, les moyens disponibles pour réitérer cette manifestation ne permettaient pas de l'étendre à tout Paris et de garantir de manière satisfaisante la gestion de foules importantes et la sécurité des spectateurs.
C'est pourquoi il a été décidé de ne pas reconduire cette initiative."