Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

13 - 2004, SGRI 63 - Subvention à la Croix Rouge française en faveur des populations sinistrées à Haïti, les 17 et 18 septembre 2004, lors du passage de la tempête tropicale "Jeanne". - Montant : 100.000 euros.Vœu déposé par le groupe U.D.F

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2004


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous passons à l'examen du projet de délibération SGRI 63 relatif à l'attribution d'une subvention à la Croix Rouge française en faveur des populations sinistrées à Haïti, les 17 et 18 septembre 2004, lors du passage de la tempête tropicale "Jeanne", sur lequel un v?u référencé n° 7 dans le fascicule a été déposé par les membres du groupe U.D.F.
Je donne la parole à Mme Geneviève BERTRAND.
Mme Geneviève BERTRAND. - "Haïti, tout pour le bonheur et toujours le malheur : un peuple ardent qui fut parmi les premiers à se libérer des chaînes de l'esclavage, une culture originale, chaude, inventive, multicolore. Et voici que cette terre où la cruauté se mêle à la jovialité, la foi la plus intense à la désespérance la plus fondée, voit se succéder à un rythme infernal les catastrophes naturelles et celles qui ne sont pas naturelles : les tornades après les guerres civiles, les tempêtes tropicales après les coups d'Etat, les inondations mortelles après les luttes fratricides.
Il y a peu de pays sur cette terre qui concentrent à ce point ce que peut être le malheur du monde".
Ainsi s'exprimait Bruno FRAPPAT, jeudi 23 septembre dernier, dans son éditorial du journal "La Croix". Termes sobres et justes pour qui découvre Haïti comme j'ai eu l'occasion de le faire en 1991 en y accompagnant la Ministre de la Coopération.
Le v?u du groupe U.D.F. présenté ce matin avait pour objectif, lorsqu'il a été déposé le 22 septembre dernier, d'appeler une aide d'urgence pour les Haïtiens recrus de malheurs et de dénuement. Nous saisissions la circonstance d'accrocher notre demande au projet d'attribution d'une subvention de 22.000 euros à l'Association "Collectif Images 2004" pour la mise en ?uvre d'un festival à l'occasion du bicentenaire de l'indépendance d'Haïti.
En fin de semaine dernière, vous preniez deux décisions. La première, de soumettre à notre vote par la délibération SGRI 63 une subvention exceptionnelle de 100.000 euros ; la deuxième de retirer, semble-t-il, de l'ordre du jour le projet de subvention de 22.000 euros pour la célébration du bicentenaire de l'Indépendance.
De toute évidence, le groupe U.D.F. soutient la subvention de 100.000 euros pour la fourniture de produits de première urgence par l'intermédiaire de la Croix-Rouge française. Et de manière aussi évidente, nous demandons que la subvention de 22.000 euros soit reportée et non pas annulée, et que le report soit de très courte durée.
Si le peuple haïtien connaît une misère hors normes, il a aussi d'infinies ressources culturelles. C'est pourquoi nous maintiendrons notre v?u en demandant que la subvention de 22.000 euros soit octroyée dans les plus brefs délais.
Merci, Madame la Maire.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Madame BERTRAND.
M. Pierre SCHAPIRA a la parole pour vous répondre.
M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Effectivement, nous avons souhaité, avec le Maire de Paris, voter une subvention d'urgence de 100.000 euros. Vous avez décrit la situation en Haïti. On la connaît bien maintenant, et on va s'apprêter à voter cette subvention.
En revanche, la subvention de 22.000 euros sur "Haïti en Seine" n'est pas annulée, à ma connaissance, pas du tout. Au contraire c'est un moyen de faire connaître Haïti en France et de faire comprendre aussi que c'est un grand pays francophone que l'on doit aider. Nous ne reportons donc pas, nous n'annulons pas, mais nous voterons la subvention à "Haïti en Seine".
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Bien. Après ce oui, nous allons mettre aux voix le v?u.
Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.D.F.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
La proposition de v?u est adoptée. (2004, V. 181).
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération SGRI 63.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2004, SGRI 63).