Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

3 - Condoléances

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2004


M. LE MAIRE DE PARIS. - Je voudrais maintenant rendre hommage à des élus qui nous ont quitté. Le Conseil de Paris a appris avec tristesse le décès survenu le 17 juillet 2004 de Mme Odette LAUNAY, ancienne député de Paris, ancienne conseillère générale de là Seine, ancienne vice-Présidente du Conseil municipal de Paris.
(Les Conseillers se lèvent).
Militante gaulliste, adhérente au R.P.R. dès 1947 et à FO, elle fut proclamée députée de Paris en 1963 à la suite de l'entrée au Gouvernement de M. Habib DELONCLE dont est elle était la suppléante.
En 1965, elle fut élue conseillère municipale dans le 10e secteur, vice-présidente du Conseil municipal de Paris de 1966 à 1967, et siégea dans cette Assemblée de 1965 à 1971.
Elle fut secrétaire de la 7e Commission, vice-présidente de la commission de l'aide à l'enfance, membre de la commission mixte du travail et du chômage, puis de la commission spéciale du commerce, de l'industrie, du travail et du chômage.
Elle fut également membre du conseil d'administration du district de la région parisienne de 1970 à 1971 et membre du conseil d'administration de l'office H.L.M. de 1965 à1971.
Elle siégea au Conseil économique et social de 1967 à 1969, à la section des travaux publics, des transports et du tourisme.
Mme LAUNAY était Officier dans l'ordre de la Légion d'Honneur. Au nom du Conseil de Paris et en mon nom, je vais exprimer à son fils, à sa petite fille, ainsi qu'à l'ensemble de sa famille les condoléances émues de notre Assemblée.
(L'Assemblée, debout, observe une minute de silence).
Le Conseil de Paris a appris aussi avec beaucoup de tristesse le décès survenu le 18 septembre 2004, de M. Roger GUERIN, ancien conseiller général de la Seine.
(Les conseillers se lèvent).
Militant communiste, M. Roger GUERIN, fut en 1938 secrétaire de la cellule de l'usine Hispano Suiza, membre du comité de sections communistes de Courbevoie La Garenne et du Conseil central des syndicats de la métallurgie de la Région parisienne.
Durant la seconde Guerre mondiale, il s'engage dès la première heure dans la Résistance. Roger GUERIN fut clandestin dès octobre 1940, responsable des comités populaires puis de FTP en liaison avec la Seine-et-Oise et la Seine-et-Marne. Il en fut d'ailleurs de même pour plusieurs membres de sa famille. Ainsi une de ses soeurs hébergea Jacques-Gabriel PERRY alors qu'un de ses frères emprisonné à Fresnes devait être fusillé en 1942.
Lui même fut arrêté en mars 1942 et déporté en Allemagne. A la libération, M. GUERIN, devint secrétaire de la section de Courbevoie La Garenne de 1945 à 1950. Il fut élu conseiller municipal de Courbevoie et conseiller général de la Seine. Au sein de cette Assemblée, il fut membre de la 2e Commission, de la commission mixte des transports et de la commission mixte des anciens combattants. Il devait être réélu au Conseil général des Hauts-de-Seine de 1967 à 1985.
M. GUERIN était chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur, titulaire de la médaille militaire, de la croix de guerre avec palmes, de la croix du combattant volontaire de la résistance, de la croix du combattant, et de la croix du déporté résistant. Au nom du Conseil de Paris et en mon nom, je vais exprimer à sa veuve, à ses enfants et petits-enfants ainsi qu'à l'ensemble de sa famille les condoléances émues de notre Assemblée.
(L'Assemblée, debout, observe une minute de silence).