Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2013
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2013 DDEEES 53 G - Subvention (20.000 euros) et convention avec l'association "Plate-Forme du Commerce Equitable" (18e), subvention (14.000 euros) à la Fédération Artisans du Monde (94).

Débat/ Conseil général/ Avril 2013


 

Mme Olga TROSTIANSKY, présidente. - Je vous propose que nous examinions le projet de délibération DDEEES 53 G. Il s?agit d?une subvention et d?une convention avec l?association "Plate-Forme du Commerce Equitable", dans le 18e arrondissement, et une subvention à la Fédération Artisans du Monde.

La parole est à M. Loïg RAOUL.

M. Loïg RAOUL. - Merci, Madame la Présidente.

Mes chers collègues, oui, très brièvement mais j'ai souhaité intervenir sur ce projet de délibération car, plus que jamais, je crois, les notions de responsabilité et de transparence doivent nous interpeller.

Les événements des derniers mois dans l'actualité ont révélé, aux dépens de certains de nos compatriotes, des parcours pour le moins étonnants de nos aliments jusqu'à nos assiettes. De la même façon, un article du Monde du 16 avril dernier nous apprend que les 20 plus gros négociants de matières premières au monde ont empoché près de 250 milliards de dollars - cela fait à peu près 191 milliards d?euros - au cours de la dernière décennie, devant même les géants du secteur automobile ou bancaire.

Au cours de la même période, dans le même temps, un nombre considérable de petits producteurs, dans les pays émergents, connaissent des situations extrêmement difficiles, quittent leur exploitation pour rejoindre ce qu'on a parfois du mal à continuer d'appeler une ville, et viennent ainsi grossir les rangs de la pauvreté. En ce gardant, bien évidemment, de toute caricature bien-pensante, imaginons un instant les conséquences pour leur famille et leur communauté.

Il est donc primordial d'inviter les Parisiennes et les Parisiens à adopter des gestes de consommation responsables, et cela, au quotidien. Ce n'est pas la même chose d'acheter un paquet de café ou de chocolat issu du commerce équitable qu'un produit ayant enrichi une succession d'intermédiaires, dont la grande valeur ajoutée se réduit souvent à celle du seul calcul de la marge d'exploitation sur le dos de travailleurs pauvres.

Je tiens donc à apporter mon soutien plein et entier à ce projet de délibération, prévoyant l?octroi de deux subventions à deux structures exemplaires qui favorisent la promotion des produits issus du commerce équitable.

Invitons les Parisiennes et les Parisiens à profiter, d'ailleurs, des dizaines d?événements qui auront lieu près de chez eux au cours de la quinzaine du commerce équitable, qui démarrera le 4 mai prochain ; j'invite les élus de cette Assemblée, notamment, s'ils ont le temps et le peuvent, à la Fair Pride, qui aura lieu le 5 mai prochain, qui défilera du 20e au 4e arrondissement.

Je vous remercie.

Mme Olga TROSTIANSKY, présidente. - Merci, Monsieur RAOUL.

Pour répondre, la parole est à Mme Pauline VÉRON.

Mme Pauline VÉRON. - Madame la Présidente, mes chers collègues, merci à Loïg RAOUL pour son intervention et son soutien à ce projet de délibération qui, effectivement, attribue deux subventions, l'une à "Plate-forme du Commerce Equitable" et l'autre à la "Fédération Artisans du Monde", bien connue de nous tous.

En février dernier, j'avais eu l'occasion de rappeler les trois axes d'intervention de la Ville de Paris en faveur du commerce équitable :

- premièrement, une politique d'achat responsable, volontariste, de la part de la Ville, et je salue le travail que nous menons ensemble avec Camille MONTACIÉ s'agissant des achats de la Ville ;

- deuxièmement, un soutien aux opérations qui visent à promouvoir le commerce équitable auprès du grand public ;

- enfin, un soutien aux têtes de réseau qui structurent ce secteur.

Ce projet de délibération s?inscrit donc bien dans notre politique en faveur du commerce équitable.

Tout d'abord, il vise à attribuer une subvention à "Plate-forme du Commerce Equitable", qui est le collectif de concertation et des représentants des principaux acteurs du commerce équitable, puisqu'elle représente 80 % des acteurs du secteur.

C'est cette plate-forme qui pilote l'organisation de la quinzaine du commerce équitable, évoquée par Loïg RAOUL, qui se tient chaque année les 15 premiers jours du mois de mai.

Cette année, par ce projet de délibération, nous renforçons notre partenariat avec cette plate-forme, qui a accentué son action pour informer et sensibiliser les Parisiens sur la consommation responsable.

Ensuite, je vous propose de voter l?octroi d?une subvention à la "Fédération Artisans du Monde" pour l?organisation de la FairPride qui vient d'être évoquée, qui est un événement festif dont l'objectif est de sensibiliser les Parisiennes et les Parisiens aux modes d'échanges justes, ainsi qu?à la consommation responsable.

L?an dernier, ce sont plusieurs milliers de personnes qui ont participé à ce défilé. Cette année encore, je vous invite à nous rejoindre le 5 mai entre la place Gambetta, dans le 20e arrondissement, et la place Baudoyer, devant la mairie du 4e ; nous traverserons les 11e et 3e arrondissements.

J'en profite pour rappeler que le Département de Paris, du fait de sa politique, a vu sa labellisation en territoire de commerce équitable renouvelée cette année, ce qui salue le travail effectué par le Département de Paris en faveur du commerce équitable.

J?invite mes chers collègues qui ne seraient pas encore totalement convaincus par le commerce équitable à venir goûter quelques plaquettes de chocolat équitable que je tiens à leur disposition.

Je vous remercie.

Mme Olga TROSTIANSKY, présidente. - Merci, Madame VÉRON.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEEES 53 G.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2013, DDEEES 53 G).

Je vous remercie.