Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, Observations relatives à l’organisation du débat concernant le P.D.P.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2006


 

M. LE MAIRE DE PARIS. - Nous allons commencer nos travaux par l?examen des comptes administratifs de 2005?

M. Jean-François LEGARET, maire du 1er arrondissement. - Monsieur le Maire ?

M. LE MAIRE DE PARIS. - Oui ?

M. Jean-François LEGARET, maire du 1er arrondissement. - Une courte question sur l?ordre du jour.

M. LE MAIRE DE PARIS. - C?est un rappel sur quelle partie du règlement ?

M. Jean-François LEGARET, maire du 1er arrondissement. - Merci, Monsieur le Maire.

Nous avons eu hier une séance assez intense sur le P.L.U. En réalité, dans les travaux, je dirais, de longue durée de notre Assemblée, il y a deux textes fondamentaux sur lesquels vous avez mobilisé le travail des élus : le P.L.U. et le P.D.P.

Sur le P.L.U., nous avons consacré, en dehors des travaux du Conseil de Paris, de longs mois de concertation. Sur le P.D.P., le temps imparti a été incontestablement beaucoup plus court.

Vous avez prévu d?inscrire le P.D.P. à la prochaine séance du mois de juillet. Des rumeurs courent sur un éventuel report de la date de ce projet de délibération.

Nous souhaitons, pour ce qui nous concerne, ce que ce débat soit reporté parce que nous considérons que le travail n?a pas été suffisamment approfondi...

M. LE MAIRE DE PARIS. - Sur le P.D.P. ?

M. Jean-François LEGARET, maire du 1er arrondissement. - Sur le P.D.P. Il vient immédiatement se juxtaposer au travail très lourd sur le P.L.U. et il nous semblerait opportun, Monsieur le Maire, nous vous en faisons officiellement la demande, que vous annonciez le report de ce projet de délibération à une séance ultérieure à celle du mois de juillet.

Je vous remercie.

M. LE MAIRE DE PARIS. - Oui, mais je vous invite à faire preuve de brièveté parce que, vous allez voir, je vais vous faciliter la tâche à tous.

Monsieur BARIANI, vous avez la parole.

M. Didier BARIANI. - Je ne me suis pas concerté avec M. LEGARET, mais pour les mêmes raisons, ne serait-ce que pour une question d?absorption d?une charge de travail sur un texte extrêmement compliqué, honnêtement, s?il pouvait être reporté, ce serait une bonne chose.

M. LE MAIRE DE PARIS. - Comme vous le savez, c?est une question à laquelle je réfléchis? dont j?ai parlé avec Denis BAUPIN qui pilote ce travail, ces derniers jours, d?ailleurs. Et on s?est dit : ?Est-ce qu?on va reporter ou pas ??. Hier, j?ai fait part simplement de mes interrogations que vous avez lues dans les journaux.

Au moment où je réfléchis avec Denis BAUPIN à la question du report, le fait que deux groupes, l?U.M.P. et l?U.D.F., me disent ce matin qu?ils souhaitent le report pourrait avoir une certaine influence. Comme j?ai cru le comprendre, des groupes de la majorité partagent cette préoccupation.

Donc, si les groupes de la majorité me disent qu?il faut que l?on travaille un peu plus sur le P.D.P. et que les deux groupes de l?opposition me le disent aussi, il y a des chances que vous ayez, comme d?habitude, tellement d?influence sur moi?

En tout cas, je crois que la sagesse va dans le sens du report.

Donc, c?est ainsi que je vais poursuivre ma réflexion.