Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe socialiste et radical de gauche relatif à un hommage à Marius Constant.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2006


 

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous passons maintenant au v?u référencé n° 23 dans le fascicule qui concerne un hommage à Marius Constant.

La parole est à Mme Lyne COHEN-SOLAL.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Est-il nécessaire de présenter au Conseil de Paris le grand compositeur que fut Marius Constant, le jour où nous apprenons la disparition de Ligeti, je pense qu?il serait bien que le Conseil de Paris rende hommage à ce musicien, cofondateur de France Musique, créateur de ?Ars nova? et surtout compositeur de multiples ?uvres que je ne vous citerai pas ici car nous sommes pris par le temps. Marius Constant reçut le grand prix musical de la Ville de Paris en 1984 et a été élu membre de l?Académie des Beaux-Arts, le 9 décembre 1992, au fauteuil d?Olivier Messiaen.

Plus globalement, ce fut un musicien généreux qui a vécu et enrichi l?après-guerre à Paris, en contact avec toutes les autres formes d?art, les plasticiens comme Tinguely ou Henri Moore, les écrivains comme Cioran, Tardieu ou Navarre ou encore, bien entendu, des chorégraphes comme Roland Petit.

Je voudrais dire aussi ici, devant le Conseil de Paris, que le fils de Marius Constant a décidé de léguer à la Ville de Paris, à notre Ville, pour sa médiathèque musicale, l?ensemble des archives de son père qui sont en train d?être rangées et classées.

Voilà pourquoi nous soumettons ce v?u à votre Conseil de donner le nom de Marius Constant à une voie ou un lieu du 5e arrondissement car il a vécu au 16, rue des Fossés-Saint-Jacques de 1960 jusqu?à sa mort, le 15 mai 2004.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.

La parole est à M. CAFFET.

M. Jean-Pierre CAFFET, adjoint. - Je n?ai rien à ajouter à ce que vient de dire Lyne COHEN-SOLAL.

L?avis est évidemment favorable.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, ce voeu.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le voeu est adopté. (2006, V. 172).