Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, DJS 411 - Autorisation à M. le Maire de Paris de conclure un marché avec l’association “La Ligue de l’Enseignement - Fédération de Paris” pour la gestion des centres d’animation Arras et Censier situés respectivement 48, rue du Cardinal-Lemoine et 12, rue Censier (5e).

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2006


 

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Nous passons à présent à l?examen du projet de délibération DJS 411 concernant aussi un marché avec l?association ?Ligue de l?enseignement - Fédération de Paris? pour la gestion des centres d?animation Arras et Censier dans le 5e arrondissement.

M. TIBERI en sa qualité de Maire d?arrondissement.

M. Jean TIBERI, maire du 5e arrondissement. - Madame, la première adjointe, Madame l?adjointe, le dossier est venu au Conseil d?arrondissement mais nous n?avions pas beaucoup de précisions concernant cette affaire.

Nous avons été surpris de l?absence d?explications. Sans doute ici comme dans d?autres lieux pour la ?Ligue de l?ensei-gnement? et d?autres moyens, nous avons posé des questions. L?association ?Centre culturel du Panthéon? n?a pas été critiquée pour sa gestion : bonne gestion, bon équilibre financier. Proposition, d?ailleurs, pour l?avenir, équilibrée. Avec une fréquentation extrêmement importante et jamais de critiques d?ordre particulier.

Alors nous ne comprenons pas pourquoi il y a eu des votes internes qui n?ont pas été très clairs alors qu?en définitive l?association ?La ligue de l?enseignement? n?était pas en tête. On n?a pas compris. Il y a sans doute des explications que vous allez nous fournir. Pourquoi ?La ligue de l?enseignement? a-t-elle été choisie, selon quels critères ? Et par rapport à l??Association culturelle du Panthéon? et à une autre association que je connais moins bien ?ACTIS? qui était aussi candidate. Il y a là quelque chose qui est pour le moins surprenant. Surprenant en soi, si on ne le situe pas dans l?ensemble de Paris, où il y a une volonté de politisation totale. Mais peut-être Mme l?adjointe va-t-elle nous fournir des précisions.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Elle vous écoute. Je pense qu?elle peut faire deux choses en même temps?

M. Jean TIBERI, maire du 5e arrondissement. - Je vais répéter. Je souhaiterais avoir des précisions.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Gardons la religiosité pour tout à l?heure.

M. Jean TIBERI, maire du 5e arrondissement. - Non, sérieusement, je souhaiterais que l?on ait des précisions, des critiques qui auraient pu être données à tort, que je ne connais pas, sur la gestion administrative, sur la gestion technique, sur la gestion financière et sur la gestion du personnel, sur le plan aussi de l?accueil du public qui est très nombreux dans ces deux centres, que ce soit le centre d?Arras ou le centre Censier et pourquoi ?La ligue de l?enseignement? qui n?est jamais venue, et qui n?a jamais participé à ces activités, a été en définitive préférée alors qu?en plus dans les votes, me dit-on, elle n?était pas en tête. Je serais très heureux de connaître tous ces renseignements. Cela pourrait nous être utile.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci, Monsieur TIBERI.

Mme Clémentine AUTAIN a la parole.

Mme Clémentine AUTAIN, adjointe, au nom de la 7e Commission. - Je comprends que M. Jean TIBERI soit nostalgique de la gestion par le ?Centre culturel du Panthéon? puisque la première Présidente de cette association portait le nom, si ne je ne m?abuse, de Xavière TIBERI. Donc on comprend les liens que M. TIBERI entretenait avec l?association qui gérait ce centre.

Je ne recommence pas à expliquer ce que, visiblement sur les bancs de l?opposition, on a du mal à admettre, c?est-à-dire qu?il y a eu des mises en concurrence, des appels d?offres et des commissions qui ont tranché sur la base de critères précis, et notamment des critères - alors je ne suis pas rentrée dans le détail - qui font l?objet d?une évaluation chiffrée.

Il se trouve que dans le 5e arrondissement, plus probablement encore qu?ailleurs, la ?Fédération de la ligue de l?enseigne-ment? était très nettement devant. Et je vous donnerai un seul de ces critères qui est le critère financier, qui n?a été nulle part le seul critère pour finalement avoir un choix d?offres, mais qui n?est pas un des moindres paramètres, la ?Fédération? et ?La ligue de l?enseignement? proposait une offre à 1.160.000 euros pendant que le ?Centre culturel du Panthéon? proposait une offre nettement supérieure à 1.323.000 euros.

Donc, je ne donnerai que cette illustration pour vous donner un ordre d?idée. Et je vous assure que sur le contenu, il n?y avait pas photo non plus entre les deux offres sur le plan pédagogique. Ah, Monsieur TIBERI, si vous voulez on discutera avec Mme de BREM, on prendra le temps d?aller dans le détail des offres.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Je crois que Mme AUTAIN a été suffisamment claire.

Mme Clémentine AUTAIN, adjointe, rapporteure. - Je termine en disant que le 5e arrondissement est le seul arrondissement de Paris où nous n?avons pas réussi à avoir un compromis qui permettait d?aller ensemble et de valider ensemble le mieux disant sur ces offres.

Oui, c?est la réalité, Monsieur TIBERI.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci, Clémentine AUTAIN, pour ces explications très claires. La mise en concurrence est toujours profitable à la démocratie.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DJS 411.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2006, DJS 411).