Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2013
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés relatif au devenir du marché de Joinville (19e). Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif au marché de la place de Joinville (19e).

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2013


 

M. Julien BARGETON, adjoint, président. - Nous passons à l'examen des v?ux référencés n° 70 et n° 71 dans le fascicule, déposés par les groupes socialiste, radical de gauche et apparentés et U.M.P.P.A., relatifs au marché de Joinville, dans le 19e arrondissement. La parole est à M. François DAGNAUD, pour une minute maximum.

M. François DAGNAUD, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire, de votre invitation. Le marché alimentaire de Joinville connaît un succès populaire qui n'a jamais été démenti, et pour autant reste à la source de nuisances pour les riverains qui ne sont pas acceptables. La mairie du 19e arrondissement a pris depuis longtemps ses responsabilités en prenant l'initiative d'échanges permanents avec les services municipaux concernés, les pompiers, la police, les délégataires du marché et en concertation avec le conseil du quartier du bassin de la Villette. Un certain nombre de décisions ont été d'ores et déjà actées qui permettent de stabiliser la situation. J'ai notamment à l'esprit le non-remplacement des commerçants partant en retraite, l'amélioration des interventions de propreté, des contrôles réguliers du stationnement et l'ouverture du stationnement de la rue Jomard le dimanche, etc. Pour autant, si nous avons réussi à stabiliser la situation, je suis le premier à rappeler qu'elle n'est guère satisfaisante et qu'il importe maintenant de définir une stratégie qui garantisse un fonctionnement durablement apaisé du marché pour les riverains sur le long terme. Oui, je propose de dédensifier le marché de Joinville. Oui, je pense qu'il faut dégonfler le marché de Joinville. Je refuse d'opposer les quartiers du 19e entre eux et l'idée de délocaliser les nuisances du marché de Joinville sur l'avenue de Flandres, au risque de les multiplier, ne résiste pas à l'analyse. Il est évident que ce transfert entraînerait des risques accrus de débordement du marché, générerait une asphyxie du stationnement et de la circulation, et multiplierait les conflits récurrents avec les usages conviviaux dont l'avenue de Flandres fait régulièrement l'objet. Le remède serait pire que le mal. L'objet de ce v?u voté à la majorité du Conseil du 19e arrondissement est donc de prendre appui sur la perspective, à court terme maintenant, du renouvellement de la concession du délégataire pour engager un mouvement de dégonflement, de dédensification du marché en prenant appui sur la montée en puissance du marché Curial-Cambrai à la faveur du nouveau quartier qui se construit en périphérie. Merci.

M. Julien BARGETON, adjoint, président. - Je vous remercie. A présent, la parole est à M. GIANNESINI pour nous présenter le v?u n° 71. Une minute !

M. Jean-Jacques GIANNESINI. - Merci, Monsieur le Maire.

Je l'ai déjà présenté au dernier Conseil de Paris, au dernier Conseil d'arrondissement. Effectivement c'est l'implantation du marché de la place de Joinville qui provoque de nombreuses nuisances générées par ce marché, des nuisances sonores diurnes et nocturnes, souvent dès une heure du matin, des problèmes d'hygiène (pollution, déjections canines, détritus), des problèmes de sécurité (accès pompiers, circulation, stationnement, notamment des camions ayant aussi accès au parking), des problèmes de voirie (trottoirs défoncés, poteaux arrachés) du fait du stationnement des camions.

Ces nuisances sont connues. La délégation de service public pour l'exploitation de ce marché a été conclue en 2008 sans les prendre en compte. La situation s'est aggravée ces deux dernières années. Le marché est devenu trop petit pour que les clients puissent y circuler convenablement. Les riverains, les clients et les commerçants seraient favorables au transfert de ce marché.

Ce v?u a été déposé au dernier Conseil et, comme cela se fait dans beaucoup d'arrondissements (11e, 13e, 17e, dans le 13e il y en a deux d'ailleurs) il y a par ailleurs beaucoup de vide-greniers qui sont organisés et qui ne provoquent pas plus que cela de désagréments. C'est pourquoi je vous propose de voter le v?u pour que ce marché de Joinville soit transféré sur le trottoir central de l'avenue de Flandres. Merci.

M. Julien BARGETON, adjoint, président. - Je vous remercie. Pour vous répondre, la parole est à Mme Lyne COHEN-SOLAL qui regagne sa place et qui répond.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire. Nous avons entendu les v?ux du maire du 19e arrondissement et le v?u de M. GIANNESINI. Pour toutes les raisons qui sont données dans le v?u et présentées par M. DAGNAUD, je crois que je vais donner un avis favorable à cette proposition qui me semble la plus raisonnable, et un avis défavorable au v?u de l'U.M.P.P.A. qui propose le déménagement pur et simple de ce marché, ce qui n'est pour nous pas tout à fait raisonnable. Merci beaucoup.

M. Julien BARGETON, adjoint, président. - Je vous remercie. Il y a une explication de vote de M. GIANNESINI et mon grand laxisme l'autorise. Vous savez que normalement un orateur ne reprend pas la parole sur son v?u, mais il m'a promis une reprise de parole très rapide. Monsieur GIANNESINI ?

M. Jean-Jacques GIANNESINI. - Merci, Monsieur le Maire. Je ne suis pas sûr du tout que le fait de transférer le marché sur l'avenue de Flandres va transférer automatiquement les nuisances, d'une part parce que l'avenue de Flandres est plus large et d'autre part parce que l'organisation même va transformer le marché, et donc va créer beaucoup plus de fluidité. Voilà, donc, nous voterons contre le v?u n° 70. Merci.

M. Julien BARGETON, adjoint, président. - Alors, je crois que c'est clair. Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? La proposition de v?u est adoptée. (2013, V. 294). Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? La proposition de v?u est repoussée.