Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2013
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2013 DDEEES 140 G - Subventions (165.000 euros) et conventions à onze organismes lauréats de l'appel à projets 2013 pour le développement de l'économie sociale et solidaire.

Débat/ Conseil général/ Novembre 2013


 

Mme Olga TROSTIANSKY, présidente. - Nous examinons à présent le projet de délibération DDEEES 140 G : il s'agit de subventions et conventions à 11 organismes lauréats de l'appel à projets 2013 pour le développement de l'économie sociale et solidaire. La parole est à Mme Frédérique CALANDRA.

Mme Frédérique CALANDRA. - Madame la Présidente, mes chers collègues, comme nous l'avons vu, l'économie sociale et solidaire fait chaque jour la preuve de son utilité et de sa pertinence. Elle met notamment en ?uvre des solutions innovantes, économiquement viables et répond à des besoins sociaux mal pourvus par les pouvoirs publics ou le secteur privé classique. Les porteurs de projets de l?E.S.S. nous intéressent tout particulièrement car, bien souvent, ils sont attachés, et même issus, du territoire dans lequel ils interviennent et poursuivent une démarche de développement local qui a des retombées positives dans nos quartiers. L'économie sociale et solidaire invente chaque jour de nouvelles façons de travailler, de nouvelles solutions, de nouvelles façons de collaborer et crée des espaces où salariés, usagers et collectivités publiques peuvent échanger. Le Département de Paris a considérablement augmenté son soutien à l?E.S.S. depuis 2008, d'abord en soutenant financièrement des projets phares mais également en ?uvrant pour une plus large reconnaissance des projets socialement innovants. C'est ainsi que nous avons choisi de primer les organismes qui développent ces projets. Sous l'égide de Pauline VÉRON, que je salue chaleureusement, 11 projets seront ainsi distingués cette année. Je souhaite, pour ma part, exprimer une certaine fierté, une certaine joie d'y voir figurer des projets auxquels je suis attachée, notamment parce qu'ils émanent d'associations du 20e arrondissement. J'insiste sur "Les Ateliers de Natéma" qui interviennent depuis plusieurs années auprès des jeunes en difficulté du quartier de La Réunion et font preuve d'une très grande inventivité en s?intéressant et en intéressant le public adolescent qu'il est toujours difficile de faire entrer dans des structures. Elles ont développé (ce sont essentiellement des femmes) un savoir-faire original et elles s'appuient sur les habitants du quartier. Le soutien qui leur est apporté aujourd'hui et cette distinction contribueront à l?ouverture d?un café-jeux et participera à la création d'emplois. L'association "Extramuros", également implantée dans le 20e, s'est, quant à elle, distinguée par son action à la croisée des secteurs de l?animation, de l'insertion par l'activité économique et du réemploi qui lui permet de toucher un large public dans plusieurs quartiers du 20e arrondissement et d?hybrider les ressources pour permettre la poursuite d'objectifs clés du développement local. Enfin, je voulais saluer "Transport Challenger", toute jeune association qui projette à terme de se transformer en S.C.I.C., société coopérative d'intérêt collectif, et qui propose un service de transports innovants à destination des professionnels et des particuliers. L'originalité réside également dans la création d'emplois stables pour des personnes ayant été placées sous main de justice et qui pourront ainsi durablement réintégrer le marché de l'emploi. Je vous remercie.

Mme Olga TROSTIANSKY, présidente. - Merci, Madame CALANDRA. Pour répondre, la parole est à Mme Pauline VÉRON.

Mme Pauline VÉRON. - Merci, Madame la Présidente.

Madame la Maire, chère Frédérique, oui, comme vous le soulignez, Paris soutient activement l'économie sociale et solidaire qui est un secteur dynamique et créateur d'emplois. Je rappelle que plus de 9 % des emplois à Paris relèvent de l'économie sociale et solidaire, soit plus de 150.000 salariés.

Alors, vous le savez, nous aidons les structures implantées depuis longtemps, mais nous donnons aussi un coup de pouce aux plus jeunes structures, aux plus innovantes, grâce à un appel à projet que sont les Trophées de l'économie sociale et solidaire de la Ville de Paris. Les candidats ont envoyé leur candidature suite à l'appel à projets avant l'été et ont été ensuite été identifiés grâce à cet appel à projets qui a reçu plus d'une quarantaine de candidatures. J'ai présidé un jury composé de professionnels du secteur, qui a retenu 11 projets répondant à plusieurs critères : objectif non lucratif, professionnalisme, aide à la réinsertion, inscription dans une activité marchande. J'ajoute que ces 11 projets répondent également à un souci de développement durable qui était le thème de l'édition 2013 des Trophées de l?E.S.S. L'année dernière, nous avions retenu le thème de la culture. Ces 11 structures sont issues de tout le territoire parisien : le 11e, le 13e, le 14e, le 17e, le 18e, le 19e et bien entendu le 20e arrondissement, très représenté cette année. Les lauréats sont des associations, des sociétés sociales, des entrepreneurs sociaux ou des entreprises d'insertion par l?activité économique qui ont en commun d'être rentables économiquement mais de placer le service rendu avant la recherche de profit. Voici les noms de ces structures et je les félicite. A travers ce projet de délibération, nous leur attribuerons donc? ils seront donc officiellement lauréats de l'appel à projets de la Ville de Paris : - La Réserve des Arts dans le 14e, - ALINEA qui intervient sur le 19e et le 17e, - Transport Challenger dans le 20e, - Extramuros dans le 20e, - Mezzanine Admin dans le 20e, - Les Ateliers de Natéma dans le 20e, - Emploi et Intérim dans le 19e, - Solidarité étudiante, première coopérative d'étudiantes en France, - Studio Carton dans le 13e, - La Petite Rockette dans le 11e, - RezoSocial dans les 18e et 19e arrondissements. Chacun des lauréats pourra compter sur une aide technique et financière du Département de Paris, à hauteur de 15.000 euros chacun. J'aurai le plaisir de leur remettre ce trophée, que voici en avant-première, fabriqué par une association qui a été lauréate l'année dernière de l'appel à projets, l'association "Talacatak", qui a créé ce modèle unique à partir de matériaux de récupération, de déchets locaux. Il s'agit de pieds de lits, de canettes de soda et de balais d'essuie-glace. Voici le trophée de l'économie sociale et solidaire de la Ville de Paris fabriqué avec des objets recyclés. C?est ce que l?on appelle de l?économie circulaire. Cet événement, au cours duquel je remettrai ces trophées en clôture du mois de l'Economie sociale et solidaire (puisqu'en ce mois de novembre nous sommes le mois de l'Economie sociale et solidaire), aura lieu à Paris au Palais Brongniart le 29 novembre à partir de 15 heures. La cérémonie qui rassemblera plusieurs dirigeants de l'économie sociale et solidaire sera ouverte par le prix Nobel d'Economie Joseph STIGLITZ et je vous invite donc à tous venir, vous êtes tous bien sûr invités à ce grand événement de l'économie sociale et solidaire à Paris. Je vous remercie.

Mme Olga TROSTIANSKY, présidente. - Merci, Madame VÉRON. Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEEES 140 G. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? Le projet de délibération est adopté à l?unanimité, merci. (2013, DDEEES 140 G).