Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2013
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2013 DASES 45 G - Subvention (300. 000 euros) et convention avec Paris Habitat-OPH pour la création de la maison de santé Charonne (11e).

Débat/ Conseil général/ Novembre 2013


 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous passons au projet de délibération DASES 45 G relatif à la création de la maison de santé Charonne dans le 11e arrondissement. C'est M. François VAUGLIN qui interroge Mme CAPELLE. Monsieur VAUGLIN, vous avez la parole.

M. François VAUGLIN. - Merci.

J'interviens sur ce projet de délibération qui soutient à hauteur de 300.000 euros le projet de maison de santé prévu au 63, boulevard de Charonne et j'associe dans mon propos le projet de délibération DASES 43 G qui porte une subvention de 10.000 euros à l?association "Santé Charonne" qui s'est fortement impliquée sur le projet de maison de santé.

En effet, ce projet de création d'une maison de santé vient de loin, prévu sur une des rares emprises à urbaniser qui restent dans le 11e arrondissement. L'aménagement du 63, boulevard de Charonne résulte d'une profonde concertation que nous avons mise en place au début du mandat : conseils de quartier, associations, copropriétés voisines, syndicats, réunions publiques, site internet de la mairie, lettres d'information, questionnaires diffusés à 10.000 exemplaires dans tout le quartier ; tous les outils à notre disposition ont été mobilisés pour définir le projet. Le résultat de cette concertation a été innovant et étonnant avec le choix d?un projet médico-social centré sur la solidarité. C'est ainsi une maison de santé, mais aussi 127 logements sociaux, dont 22 unités de vie pour personnes handicapées mentales vieillissantes, personnes qui n'ont aujourd'hui aucun dispositif de soutien spécifique, avec une structure d'accueil ouverte aux publics du quartier, une crèche de 66 berceaux et un commerce. Les maisons de santé sont porteuses d'un modèle d'avenir, car elles permettent de mettre en ?uvre un projet médical et social d'accès aux soins, d'actions de prévention, de santé publique et d'éducation thérapeutique des patients. Elles offrent, aux professionnels comme aux patients, les avantages d'un exercice coordonné et de la continuité de la prise en charge dans une logique de parcours de soins. Elles constituent enfin un lieu de formation et un levier pour favoriser le maintien, voire l'implantation de nouveaux professionnels. En l'espèce, nous aurons quatre cabinets médicaux, un cabinet paramédical, une salle de repos, une salle pour des ateliers associatifs et un lieu d'accueil. Alors, après l'ouverture d'une maison de santé rue Pétion, je vous invite à soutenir ce nouveau et beau projet. Merci.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Monsieur VAUGLIN. Madame CAPELLE, vous avez la parole après ces commentaires flatteurs.

Mme Liliane CAPELLE. - Merci beaucoup. Je réponds en lieu et place de M. LE GUEN et, évidemment, je suis un peu embarrassée. Je remercie François VAUGLIN, bien entendu, mais, comme ce dossier, nous l'avons beaucoup suivi ensemble, je ne pourrais que répéter ce qu'il a dit en insistant sur la structure pluridisciplinaire, qui est importante et qui répond aux besoins de santé de la population du 11e et du Nord-est parisien. En effet, il y a une situation très préoccupante de l'offre de soins de premier recours à Paris et c'est pourquoi nous mettons en ?uvre le programme "Paris Santé" sur lequel je ne reviendrai pas, puisqu'il fait l'objet d'un v?u. Pour en venir à ce projet de délibération, notre soutien aux projets portés par l'association "Santé Charonne" est d'une importance essentielle puisque cette association est fortement implantée dans le quartier depuis plusieurs dizaines d'années, notamment à travers l'animation de l'Espace Santé Charonne. Donc, ce projet permettra à une équipe de professionnels renforcée, composée de six médecins et de personnels paramédicaux, de bénéficier de conditions d'exercice privilégiées. Elle présente en outre plusieurs aspects innovants, parmi lesquels la réflexion préalable importante qui a été menée et, vous l'avez dit, Monsieur VAUGLIN, la formation de jeunes professionnels, notamment à travers l'accueil régulier d'internes en médecine générale, la participation à la permanence des soins et enfin la coopération avec l'ensemble des acteurs du quartier. C'est pourquoi le Département contribuera à l'investissement pour un montant de 300.000 euros qui permettra de réaliser les travaux nécessaires à l'ouverture de la maison de santé. Je vous remercie.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci beaucoup, Madame CAPELLE. Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASES 45 G. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2013, DASES 45 G).