Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2013
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif au programme "Paris Santé".

Débat/ Conseil général/ Novembre 2013


 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous passons au v?u n° 9 G qui est relatif au programme "Paris Santé". C?est Mme Laurence DOUVIN qui le présente en une minute et c?est Mme CAPELLE, toute proche géographiquement en tout cas, qui va répondre.

Mme Laurence DOUVIN. - Monsieur le Président, il y a eu un groupe de travail créé en 2011 sur l?accès aux soins de premier secours et M. LE GUEN avait annoncé la mobilisation d?une enveloppe de 2 millions d?euros jusqu?à la fin de la mandature, pour soutenir la modernisation et la création de nouveaux centres de santé, de maisons de santé et de pôles de santé. Lors de la dernière réunion de travail, il avait précisé que ce serait seulement 1 million qui serait débloqué, que l?autre million proviendrait de redéploiement budgétaire. Les différents projets de délibération depuis mentionnent la mise en place d?un fonds dédié. Dans le cadre du programme Paris Santé nous présentons un v?u pour connaître le montant de la dotation du fonds et pour pouvoir disposer du bilan de son utilisation. Merci.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame DOUVIN. Question claire, réponse de Mme CAPELLE.

Mme Liliane CAPELLE. - Effectivement, comme vous l?avez dit, un groupe de travail s?est réuni entre janvier et avril 2010 autour de l?accès aux soins de premier recours à Paris. Le fruit de sa réflexion a été la décision de mettre en ?uvre le programme Paris Santé, première réponse pour garantir un accès aux soins sur tout le territoire, en particulier dans les zones déficitaires du Nord-Est parisien. Le programme Paris Santé se compose de plusieurs volets : la mise en ?uvre d?un label Paris Santé et la coordination des centres de santé parisiens, réseau unique de 65 centres de santé représentant plus de 20 % de l?offre de soins primaires à Paris, afin de fédérer les acteurs de la santé autour des notions d?accessibilité, de territoire, de parcours de santé et de transversalité. C?est la mise en ligne d?un site de géolocalisation de l?offre de soins dans les centres de santé et enfin la mobilisation d?un fond de soutien et de modernisation de l?offre de soins de premier recours, afin de promouvoir les projets de création de centres, pôles ou maisons de santé, respectant les engagements de qualité : coordination, informatisation et accessibilité, secteur 1, tiers-payant de la charte Paris Santé. Le montant du fonds "Paris Santé". D?ici au 31 décembre, un total de 2.261.825 euros auront été dépensés en investissement, afin d?aider les projets de création ou de modernisation de centres, maisons ou pôles de santé. Avec les prévisions 2014, ce ne seront pas moins de 2.824.825 euros sur le P.I.P.P. 2009-2014 dépensé afin de renforcer l?accès aux soins et la santé des Parisiens. L'ensemble de ces investissements se fait sous forme de cofinancement avec le Conseil régional d'Ile-de-France et/ou, suivant les cas, l'Agence régionale de santé Ile-de-France. Grâce à notre détermination et travail des services, ce fonds a permis la création ex nihilo de pas moins de huit structures d'offre de soins de premier recours, essentiellement, je vous l'ai dit, dans le Nord-Est parisien particulièrement touché par les problématiques d'offre de soins. Quatre structures déjà ouvertes : maison de santé pluridisciplinaire Pyrénées-Belleville, dans le 20e, une autre maison de santé pluridisciplinaire Curial-Michelet, dans le 19e, le centre de santé Fournier-Chemin Vert, dans le 11e, le centre de santé A.D.M.S. rue Myrha, dans le 18e. Quatre sont en cours de réalisation : à Jean Jaurès, dans le 19e, à Charonne - nous venons d'en parler -, dans le 11e, le pôle de santé Yersin dans le 13e, et le pôle de santé Ramey, dans le 18e. La restructuration et la modernisation de deux larges structures, également dans le Nord-Est parisien : le centre médical et dentaire de la Fondation des ?uvres de la Croix Saint-Simon, rue Clavel, et du groupe des ?uvres sociales de Belleville, rue de Belleville. Et il y a de nombreux autres projets de ce type à l'étude dans le 20e, rue des Tourelles, dans la Z.A.C. "Claude Bernard" et dans la Z.A.C. "des Batignolles". Nous en avons également dans le 14e et dans le 15e. Au-delà de ce fonds, et toujours dans le cadre du programme Paris Santé, nous nous sommes mobilisés afin de mettre en ?uvre un plan de modernisation des centres de santé de la Ville de Paris. Un investissement de quasiment 2 millions d'euros sur le P.I.P.P. a ainsi été fait pour mieux répondre aux besoins de soins des Parisiens et lutter contre les inégalités de santé et de territoire. La réussite de ce plan se traduit notamment par une notable augmentation de la patientèle de nos centres : plus 4 % en 2009 et 2012, et plus 10,6 % sur les six premiers mois de 2013 avec notamment une hausse de plus de 32 % au centre de santé Edison, dans le 13e, et de plus de 36 % au centre de santé Au Maire-Volta, dans le 3e, tous deux récemment modernisés. Notre investissement et notre engagement sur ce programme unique en son genre ont donc été particulièrement soutenus et soulignent notre volonté de garantir un accès aux soins et à la santé pour tous les Parisiens. Le programme Paris Santé rencontre le soutien de tous, de tous les acteurs de la santé à Paris, et notamment de nos partenaires institutionnels. Face aux difficultés persistantes d'offre de soins de premier recours à Paris, nous sommes persuadés et déterminés à ce que ce programme se poursuive et s'amplifie.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame CAPELLE, pour cette réponse très complète. J'ai compris que votre avis était favorable au v?u, qui est quasiment exaucé. Je mets donc aux voix, à main levée, ce v?u n° 9 G déposé par le groupe U.M.P.P.A. avec un avis favorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Qui est contre ? Abstentions ? Le v?u est adopté à l'unanimité. (2013, V. 42 G).