Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

151 - QOC 2004-170 Question de M. Christophe LEKIEFFRE et des membres du groupe U.M.P. à M. le Maire de Paris à propos de sa visite dans le quartier "Montorgueil-Saint-Denis" (2e)

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2004


Libellé de la question :
"M. Christophe LEKIEFFRE et les élus du groupe U.M.P. interrogent le Maire de Paris sur la visite qu'il a effectué, en compagnie de quelques élus de sa majorité, le vendredi 6 février en fin d'après-midi dans le 2e arrondissement, et notamment dans la rue Saint-Denis.
Le Maire de Paris a déclaré aux habitants qu'il s'était fixé des objectifs et qu'il reviendrait donc dans ce quartier, dans six mois, afin de constater l'évolution de celui-ci.
Les élus de l'opposition n'ayant pas été conviés à cette visite d'arrondissement, ils demandent au Maire de Paris de bien vouloir les informer des objectifs que le Maire s'est fixés !"
Réponse (M. Jean-Pierre CAFFET, adjoint) :
"Le 6 février dernier, le Maire de Paris s'est rendu rue Saint-Denis, dans la partie de cette voie située dans le 2e arrondissement, afin de suivre la mise en ?uvre d'un certain nombre de projets dans ce secteur.
Cette visite, qui n'est pas la première dans ce quartier comme dans le reste de Paris, répond à un engagement du Maire, renouvelé notamment à l'occasion du dernier compte-rendu de mandat dans le 2e arrondissement, de se rendre aussi souvent que possible sur le terrain.
En particulier, le Maire de Paris a pu rencontrer les responsables du futur centre d'accueil et d'aide aux toxicomanes pour faire le point sur ce projet et sur les liens à construire avec les riverains. La question de l'activité commerciale a été également examinée, avec la mission confiée en décembre dernier à la SEMAEST. Enfin la propreté, la sécurité, les enseignes, les projets de logement social, dont l'immeuble situé 138, rue Saint-Denis/23, rue Greneta, ou encore la mise en valeur des passages ont attiré l'attention du Maire.
Cette visite de terrain n'a pas fait l'objet de déclarations à la population ou à la presse. Seul le maire du 2e arrondissement y a été associé, ainsi que quelques adjoints."