Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2014
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par Mme POIRAULT-GAUVIN relatif à la rénovation de l'ancien "Bal Nègre" (15e).

Débat/ Conseil municipal/ Février 2014


 

M. LE MAIRE DE PARIS. - Nous passons maintenant à l'examen du v?u référencé n° 17 dans le fascicule, déposé par Mme POIRAULT-GAUVIN, relatif à la rénovation l'ancien "Bal Nègre" (15e). Je lui donne la parole.

Mme Géraldine POIRAULT-GAUVIN. - Merci, Monsieur le Maire. Je voulais attirer l'attention du Conseil de Paris sur cet établissement installé au 33, rue Blomet, dans le 15e arrondissement, où aimaient se retrouver les artistes de Montparnasse. C'est un lieu qui a traversé finalement le XXe siècle. Après des années d'incertitude, le site va connaître une métamorphose avec un projet privé de création d'une salle de spectacles qui, finalement, est sans lien avec l'histoire des lieux et qui suscite le mécontentement de certains riverains.

En effet, près de 300 personnes pourront être accueillies dans ces lieux, ce qui va susciter certainement des problèmes de nuisances sonores, des problèmes de stationnement, de sécurité des piétons? Mais ce n?est pas seulement la seule préoccupation, il y a aussi des inquiétudes concernant la solidité des fondations de l?immeuble et la friabilité des sols de ce secteur.

Monsieur le Maire, quelles sont les raisons de votre soutien à ce projet privé, quelles sont les garanties et les engagements de la Ville de Paris pour qu?il n'y ait pas de dégradation des immeubles avoisinants et, enfin, quelles mesures entendez-vous prendre pour la sécurisation des abords du site ? Je vous remercie.

M. LE MAIRE DE PARIS. - Merci, Madame. La parole est à M. Bruno JULLIARD.

M. Bruno JULLIARD, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Chère Madame Géraldine POIRAULT-GAUVIN, je vais pouvoir répondre à la totalité de vos inquiétudes et interrogations, et d'ailleurs, cela me permettra de rendre hommage à l'histoire de ce lieu, le "Bal Nègre", célèbre bar dansant antillais du 15e arrondissement, qui vécut de multiples activités : créé en 1924, en activité jusqu?en 1962, avant sa transformation en simple café jusqu'en 1989, puis en club de jazz, puis en bal sud-américain et, enfin, en restaurant sud-américain.

Il n'y a pas eu à proprement parler de validation ou de soutien par la Ville à ce projet qui, comme vous l?avez rappelé, est totalement privé, même si, en effet, nous sommes satisfaits que ce lieu puisse renouer avec son histoire et nous avons un soutien de principe pour toutes les initiatives, y compris privées, qui visent à proposer une offre culturelle de qualité aux Parisiens, et nous pensons que ce sera le cas avec le projet présenté par cet opérateur privé qui veut rouvrir ce lieu mythique et créer une salle de concert, proposant une programmation musicale variée, en s?appuyant notamment sur l?ensemble Contraste, un quatuor de musique classique contemporaine et de jazz.

Je préciserai tout de même que lors du dépôt d'une demande de permis de construire fin 2011 pour réhabiliter ce "Bal Nègre", la demande a été transmise à la mairie du 15e début 2012 pour avis et la réponse de cette mairie du 15e arrondissement a été favorable, accompagnée de quelques remarques sur divers points ; nous avons d'ailleurs pu y répondre.

L'ouverture est prévue en mars. Très rapidement, sur les quelques risques liés aux travaux, et notamment celui d?effondrement d'immeubles voisins suite au creusement en sous-sol de la salle de concert, vous imaginez bien qu?un avis favorable de l?Inspection générale des carrières a été obtenu.

Quant aux risques relatifs à la tranquillité des riverains, il y a eu production d?une étude acoustique dans le cadre de ce même dépôt de permis de construire qui énonce toutes les mesures qui seront prises pour limiter les nuisances subies potentiellement par les riverains.

Quant à la vigilance des services de la Mairie et de la Préfecture de police, lorsque le lieu sera ouvert, elle sera évidemment optimale. Enfin, quant aux risques liés à la circulation et à la sécurité des piétons, après consultation, il y a eu validation du projet par les services de la Direction de la Voirie et des Déplacements de la Ville que je remercie. Je souhaiterais donc que vous puissiez retirer votre v?u suite à l'ensemble de ces éclaircissements ; sinon, je vous demanderai de rejeter ce v?u.

M. LE MAIRE DE PARIS. - Vous le maintenez. Je crois qu'il y a une demande d'explication de vote, mais n'en abusez pas, parce que là, on n?arrête pas? C'est la dernière fois, donc essayez de? Madame de CLERMONT-TONNERRE ?

Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE. - Chers collègues, après des années de turbulences, puis d'abandon et de dégradation, le Bal Nègre va retrouver une nouvelle destinée, respectueuse de son passé et axée sur une programmation musicale de qualité, avec notamment du jazz, des comédies musicales et des opéras en format réduit. Le projet de réouverture de ce lieu emblématique, qui accueillera également un orchestre de chambre en résidence, a pu se concrétiser grâce à son rachat par un habitant du 15e, passionné de musique, qui vient d?ailleurs d?être nommé en 2013 président d?un orchestre symphonique. Si notre Conseil est aujourd'hui saisi d'un v?u, je tiens à souligner que le maire du 15e n'a pas attendu le dernier Conseil de Paris de la mandature pour se préoccuper de ce projet. Dès 2011, il a à la fois exprimé son intérêt pour la nouvelle destinée du Bal Nègre et demandé à son nouveau propriétaire de prendre toutes les dispositions afin que cette salle de concert s'intègre au mieux dans le quartier Blomet.

Outre les remarques, portant entre autres, sur le traitement de la façade et l'insonorisation, qu?il a formulées dans le cadre du permis de construire, Philippe GOUJON a organisé le 2 avril 2013 une réunion à laquelle ont participé plusieurs conseils syndicaux, le porteur du projet, ainsi que son architecte, afin d'évoquer les différentes préoccupations exprimées par les riverains.

Plus récemment, le propriétaire du Bal Nègre vient de nous informer qu?un dossier très complet portant sur les modalités de démolition, le planning des travaux et les dispositions acoustiques retenues à la construction pour l'exploitation de l'établissement allait être remis à l'expert désigné par le tribunal administratif dans le cadre du référé préventif. Bien évidemment, nous restons et nous resterons très attentifs à l?insertion du nouveau Bal Nègre dans le quartier, ainsi qu?à la préservation de la tranquillité des riverains, qui, je crois, viennent d'abandonner leurs recours sur le fond. En revanche, nous voterons contre ce v?u qui arrive en cette veille d'élections et qui, bien qu?il porte sur un sujet local, n'a curieusement pas été déposé en conseil du 15e arrondissement. Je vous remercie.

M. LE MAIRE DE PARIS. - Moi aussi, je vous remercie, Madame de CLERMONT-TONNERRE, d'autant que je ne suis pas en désaccord sur le fond avec ce que vous avez dit. Simplement, je vois les prises de parole qui se multiplient et qui ont un peu pour objet d'exprimer des désaccords au sein d'un même groupe. Si nous pouvions limiter cela, cela nous arrangerait tous. Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par Mme POIRAULT-GAUVIN, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? La proposition de v?u est repoussée.