Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

107 - QOC 2004-126 Question de Mme Elisabeth de FRESQUET et des membres du groupe Union pour la démocratie française à M. le Maire de Paris sur les mesures à prendre afin de sécuriser les abords du chantier de la médiathèque Marguerite-Yourcenar, rue d'Alleray (15e)

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2004


Libellé de la question :
"En juin 2002, notre Assemblée avait entériné le projet de construction de la médiathèque Marguerite Yourcenar, rue d'Alleray dans le 15e arrondissement.
Comme les riverains, l'U.D.F. se réjouit de la création d'un tel équipement au regard de l'insuffisance d'espaces culturels de l'arrondissement.
Mais une inquiétude demeure, exprimée lors du dernier conseil de quartier et soulevée notamment par les parents d'élèves. La réalisation de ce programme d'envergure devrait s'étaler sur plus de 2 ans, il est essentiel, pendant toute cette période de sécuriser les abords du chantier afin que les déplacements des nombreux élèves des écoles voisines Alleray et Corbon, ainsi que du collège Corbon, se déroulent sans incident.
Elisabeth de FRESQUET et les membres du groupe Union pour la démocratie française souhaiteraient que toutes mesures soient prises en ce sens."
Réponse (M. Christophe GIRARD, adjoint) :
"L'opération de construction d'une médiathèque au 41 rue d'Alleray (15e), a été confiée par mandat à la SEMEA-15.
L'architecte désigné pour l'opération, à la suite d'un concours de concepteurs, est le cabinet Babel (Michel SEBAN, Stéphane MAUPLOT, Elisabeth DOUILLET).
Les intallations et la garde du chantier seront à la charge de l'entreprise titulaire du marché. Cette dernière aura la responsabilité de la clôture et de la sécurité du chantier et devra respecter les sujétions imposées par les dispositions du marché.
Les documents de consultation des entreprises, actuellement en cours de rédaction, intégreront, comme cela est le cas pour tout chantier mené dans la Capitale, des exigences précises en matière de sécurité du chantier (le maître d'ouvrage mandataire est d'ailleurs assisté d'un coordonnateur spécialisé dans ces questions), et en particulier la nécessité de soumettre aux services compétents (Direction de la Voirie, Préfecture de police) les dispositions pratiques relatives aux installations de chantier. La sécurisation des accès aux équipements publics voisins sera bien entendu prise en compte.
Le suivi du chantier effectué par le maître d'?uvre et le coordinateur spécialisé permettra de s'assurer du respect de ces sujétions et de détecter d'éventuels problèmes de sécurisation.
Par ailleurs, un constat d'huissier sera réalisé avant démarrage du chantier, pour permettre d'établir par la suite la réalité d'éventuels dommages causés par les travaux aux immeubles voisins."