Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

129 - QOC 2004-148 Question de M. Philippe GOUJON et des membres du groupe U.M.P. à M. le Préfet de police concernant les dispositions à mettre en œuvre pour atténuer les embouteillages consécutifs aux visites officielles

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2004


Libellé de la question :
"Les embouteillages provoqués par les visites à Paris de chefs d'Etat ont atteint récemment une ampleur inégalée. Si les impératifs absolus que constituent la sécurité des hôtes de la France et la nécessité de les accueillir avec dignité et solennité sont inéluctables, il convient néanmoins de faire en sorte que le quotidien des Parisiens soit pénalisé le moins possible.
M. Philippe GOUJON et les membres du groupe U.M.P. demandent à M. le Préfet de police quelles dispositions il entend mettre en ?uvre à l'avenir pour atténuer au mieux les inconvénients et les contraintes engendrées par de tels événements."
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"Vous appelez mon attention sur les difficultés de circulation rencontrées par les automobilistes et les usagers lors des visites officielles de chefs d'Etat étrangers.
Pour permettre leur bon déroulement et pour assurer l'ordre et la sécurité publics, des mesures de restriction de la circulation sont mises en place aux abords des résidences des chefs d'état et le long des itinéraires suivis.
Toutefois, compte tenu des désagréments récemment subis par les Parisiens, j'ai saisi les services du Protocole pour qu'à l'avenir, les contraintes de circulation soient limitées au maximum, tout en répondant à toutes les exigences de sécurité et cela notamment par :
- le choix de la résidence du chef d'Etat qui ne doit pas être sur un grand axe de circulation ;
- l'absence de neutralisation complète de la circulation le long des itinéraires suivis par le cortège ;
- la limitation du nombre de véhicules dans les cortèges.
En outre des agents de circulation sont mis en place dans les secteurs situés en périphérie des lieux de visites pour éviter des répercussions sur la circulation dans ces quartiers et la fermeture des stations de métro sera, dans toute la mesure du possible, de courte durée et exceptionnelle.
Enfin, un dispositif spécial d'information a été mis en place : le site Internet de la Préfecture de police propose des itinéraires de délestage en temps réel. En outre, un numéro vert est mis à la disposition des franciliens qui peuvent aussi se renseigner auprès du Centre régional d'information et de coordination routière de Créteil en ce qui concerne la banlieue.
Je rappelle que des informations sont diffusées sur les panneaux lumineux de la Ville de Paris et sur les panneaux à message variable du boulevard périphérique.
Compte tenu de l'expérience tirée de la visite du Président de la République populaire de Chine, les dispositions ont été mises en ?uvre dès la visite du Président de l'Etat d'Israël qui s'est déroulée du 16 au 20 février 2004 sans provoquer de gêne manifeste pour les Parisiens.
Soyez assuré que mon souci est de concilier au mieux les impératifs de sécurité et de solennité qui sont dus aux hôtes de la France, tout en limitant autant qu'il est possible les contraintes subies par les Parisiens."