Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

41 - 2004, CAB-MA 110 - Subvention de fonctionnement à l'association "Pour la rénovation du bois de Vincennes" pour la mise en oeuvre d'un concours d'architecture. - Montant : 2.500 euros

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2004


M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération CAB-MA 110 relatif à une subvention de fonctionnement à l'association "Pour la rénovation du bois de Vincennes".
La parole est à Mme MACÉ de LÉPINAY.
Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - Merci, Monsieur le Maire.
Il s'agit évidemment d'un sujet beaucoup moins grave mais je voudrais dire que je regrette l'absence de Mme de LA GONTRIE parce qu'il s'agit d'un projet de délibération qui nous plonge dans la perplexité la plus grande.
Pourquoi, d'abord, est-ce la Délégation générale à l'Outre-Mer qui subventionne une association pour la rénovation du bois de Vincennes ? Avouez, Monsieur le Maire, qu'il y a véritablement de quoi s'étonner.
Quelle est véritablement l'action de cette association ? Quelle est sa contribution aux travaux de M. CONTASSOT et de la Direction des Parcs et Jardins ? A quel titre cette association organise-t-elle des concours d'architecture ? Dans quel cadre ? Est-ce en liaison avec M. CONTASSOT et M. CAFFET ?
Bien sûr, Monsieur le Maire, nous n'avons encore une fois, et malgré vos promesses de transparence, aucun élément pour apprécier l'activité de cette association, aucune connaissance de son budget, ni du nombre de ses adhérents, alors même que cette association est située à Saint-Maurice et non à Paris.
Certes, il s'agit d'une subvention modeste. Certes, on peut comprendre qu'il puisse y avoir un intérêt tant pour le renouveau du jardin tropical que pour que le magnifique bâtiment de la porte Dorée, mais quel est véritablement l'intérêt de subventionner pour cela une association sur laquelle nous n'avons pas d'information ? Où est l'efficacité ? Où est la rigueur ?
M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Merci, Madame.
Monsieur SAUTTER, vous avez la parole pour vous répondre.
M. Christian SAUTTER, adjoint, au lieu et place de Mme Marie-Pierre de LA GONTRIE, adjointe, au nom de la 5e Commission. - Je vais répondre, Monsieur le Maire, à Mme MACÉ de LÉPINAY au nom de Mme de LA GONTRIE qui s'excuse d'être absente.
Je crois que Mme MACÉ de LÉPINAY avec son objectivité coutumière a donné les arguments favorables à ce projet de délibération.
Il s'agit d'une subvention modeste, il s'agit effectivement de 2.500 euros. Il s'agit du bois de Vincennes où se situent le jardin tropical et le musée qui est maintenant en friche, qui mériterait de connaître un sort meilleur. Et il s'agit, et je trouve que c'est une bonne idée, de faire concourir - et je pense que c'est davantage un jeu pédagogique qu'un concours international - 23 équipes participantes issues d'écoles d'architecture pour qu'elles nous donnent des idées sur l'évolution de cette partie du bois de Vincennes. Cette exposition itinérante pourra aller dans les arrondissements limitrophes et dans les communes limitrophes puisqu'il est prévu d'associer Maisons-Alfort, Charenton et Saint-Maurice.
Voilà ce que je peux dire à Mme MACÉ de LÉPINAY. Si elle a trouvé ma réponse quelque peu insuffisante, je suis sûr que Mme de LA GONTRIE lui fera une réponse par écrit beaucoup plus développée.
M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Merci, Monsieur SAUTTER.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération CAB-MA 110.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2004, CAB-MA 110).