Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

88 - 2004, DRH 21 - Conditions de recrutement des animateurs des Conseils de la jeunesse d'arrondissement.Vœu déposé par Mmes Véronique DUBARRY, Marie-Pierre MARTINET, M. Christophe NAJDOVSKI et les membres du groupe "Les Verts" concernant le recrutement "d'animateurs conseils de quartier".Vœu déposé par l'Exécutif

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2004


M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DRH 21 concernant les conditions de recrutement des animateurs des conseils de la jeunesse d'arrondissement qui a fait l'objet d'un amendement n° 59 déposé par le groupe "Les Verts".
Monsieur NAJDOVSKI, vous avez la parole.
M. Christophe NAJDOVSKI. - J'interviens en lieu et place de Mme DUBARRY, et je suis moi-même d'ailleurs signataire de l'amendement et du v?u. J'interviendrai de manière groupée sur l'amendement et sur le v?u.
Le projet de délibération qui nous est proposé porte sur les conditions de recrutement des animations des conseils de la jeunesse. Bien entendu nous nous félicitons de ce projet de délibération, néanmoins nous souhaitons insister sur deux points qui nous posent problème.
Tout d'abord, ce sont des emplois contractuels qui sont proposés pour remplacer des contrats emploi-jeune.
Chacun d'entre nous sait qu'un contractuel, qui dans un premier temps peut être mieux payé qu'un titulaire, ne reçoit pas par contre les mêmes primes et surtout ne connaît pas les mêmes opportunités d'évolution de carrière.
Pour ces raisons, une contrepartie financière nous semble légitime et c'est la justification de notre amendement.
D'autre part, et pour élargir la réflexion, le v?u que nous proposons suggère de réfléchir dès maintenant à la pérennisation d'autres emplois-jeunes que sont les animateurs des conseils de quartier.
Les missions qui sont confiées aux animateurs des conseils de la jeunesse et à ceux des conseils de quartier sont assez similaires. Il serait dommage que la différence de traitement, au propre et au figuré, entraîne des départs ou des doutes sur les priorités de la Ville. N'attendons donc pas l'échéance de 2007 et réfléchissons dès maintenant à la possibilité de rapprocher au plus vite les deux types de contrat. C'est le sens donc de l'amendement et du v?u que nous avons déposés.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.
Monsieur DAGNAUD, vous avez la parole.
M. François DAGNAUD, adjoint, au nom de la 2e Commission. - Je voudrais clarifier un point, cher collègue, parce que l'amendement que vous présentez, à ma connaissance, a été retiré. Pouvez-vous me le confirmer afin d'éviter des débats inutiles ?
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Oui, il a été retiré.
M. François DAGNAUD, adjoint, rapporteur. - On est d'accord. Donc sur l'amendement je n'interviendrai pas, si ce n'est pour rappeler que ce projet de délibération poursuit plusieurs objectifs dont le premier est de faire face à la situation créée par la fin du dispositif "emplois-jeunes" et, dans ce cadre-là, d'assurer la pérennité des missions assurées par les contrats emplois-jeunes, notamment pour l'animation des conseils jeunes, et d'offrir aux collaborateurs qui ont participé à cette mission des perspectives professionnelles à l'issue du contrat emploi-jeune.
Nous avions, lors de la séance précédente, acté le principe de proposer des contrats plutôt que des vacations pour que les animateurs conseils-jeunes puissent poursuivre leur mission.
Nous avons dans cette perspective souhaité revaloriser de façon substantielle la rémunération offerte aux animateurs des conseils-jeunes, ce qui est aussi une façon de reconnaître la qualité de leur implication professionnelle. C'est l'objet du projet de délibération DRH 21 qui représentera, notez-le, une progression de rémunération tout à fait conséquente puisque de l'ordre de 200 euros pour les agents concernés.
Néanmoins, nous avons souhaité le faire en cohérence et en équité avec l'ensemble de la grille salariale de la Ville. C'est la raison pour laquelle, mais je crois vous en avoir convaincu, l'amendement qui avait été déposé dans un premier temps est apparu insuffisamment pertinent.
S'agissant du v?u qui prend appui sur ce projet de délibération, disons qu'un travail d'échange et d'explication a permis le dépôt d'un v?u de l'Exécutif sous la référence 60 bis, qui offre je crois la réponse la plus adaptée à la préoccupation qui nous est commune et qui devra permettre, le moment venu et dans un cadre approprié, d'offrir les mêmes perspectives aux animateurs des conseils de quartier.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DRH 21.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2004, DRH 21).
Je mets aux voix, à main levée, le v?u présenté par l'Exécutif.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le v?u est adopté. (2004, V. 52).