Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Evocation de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Débat/ Conseil général/ Novembre 2008


 

M. LE PRÉSIDENT. - Mes chers collègues, nous sommes le 25 novembre, Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Justement, je voulais dire trois mots à ce sujet. Fatima LALEM, à juste titre, nous a adressé ce ruban blanc. Je suggère de le porter ; des rubans sont disponibles.

La violence faite aux femmes est une barbarie que nous avons tous du mal à nous expliquer au XXIe siècle dans une société civilisée, et je crois que la Ville de Paris doit confirmer son engagement, que je sais unanime, pour lutter contre les violences faites aux femmes.

Nous subventionnons une vingtaine d'associations qui agissent sur ce terrain. Nous nous engageons parce que c'est aussi un combat de valeurs. Nous avons ouvert un centre dans le 15e arrondissement : le centre Suzanne Képès, où nous accueillons des femmes victimes de violences. Nous allons en ouvrir deux autres. Anne HIDALGO, dans la précédente mandature, nous avait habitué à beaucoup de dynamisme en la matière ; Fatima LALEM en est chargée, et je sais qu?elle le fait avec beaucoup de conviction et de compétence.

Je tenais à ce que notre Conseil s'ouvre ce matin par notre conviction partagée que c'est un combat essentiel qui nous concerne tous et que nous devons vraiment, au-delà de ce symbole que nous portons volontiers, Fatima, nous engager chaque jour dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

Je voulais vous dire ces quelques mots avant de commencer nos travaux.