Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

90 - QOC 96-347 Question de M. Jean-Marie LE GUEN et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris au sujet de l'espace dévolu au culte bouddhiste dans le cimetière de Thiais (Val-de-Marne).

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 1996



M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - La question suivante de M. LE GUEN, posée à M. le Maire de Paris, concerne l'espace dévolu au culte bouddhiste dans le cimetière de Thiais.
Je vous lis cette question :
"Le cimetière parisien de Thiais (Val-de-Marne) contient en son sein un espace dévolu au culte bouddhiste et auquel la communauté chinoise parisienne est particulièrement attachée. Cet espace est déjà, depuis quelque temps, arrivé à saturation.
Aussi, M. Jean-Marie LE GUEN et les membres du groupe socialiste et apparentés désireraient-ils savoir si une décision a été prise concernant l'agrandissement de cet espace et, dans l'affirmative, où en est l'état d'avancement du dossier."
Je vous donne la réponse au lieu et place de Mme Françoise de PANAFIEU, adjoint.
M. Jean-Marie LE GUEN et les membres du groupe socialiste et apparentés souhaitent savoir si une décision a été prise concernant l'agrandissement de l'espace dévolu au culte bouddhiste dans le cimetière parisien de Thiais et, dans l'affirmative, où en est l'état d'avancement du dossier.
Après consultation des représentants de la communauté asiatique sur cette question, M. le Maire de Paris a pris la décision de donner aux familles asiatiques la possibilité de bénéficier du regroupement de leurs sépultures familiales dans la 44e division, contiguë de la 36e division qui lui avait été dévolue et qui est aujourd'hui complète.
Pour respecter le principe de neutralité du cimetière, dont l'administration municipale doit se porter garante, l'implantation de sépultures d'origine différente demeurera possible dans la partie opposée de cette 44e division.