Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

122 - V - Questions des élus non-inscrits.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 1996



QOC 96-314 Question de Mme Benoîte TAFFIN, élue indépendant, à M. le Maire de Paris concernant l'association des élus à la réflexion engagée sur l'aménagement des grands boulevards.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Nous examinons à présent les questions orales des élus non-inscrits.
La première d'entre elles, posée par Mme TAFFIN concerne l'association des élus à la réflexion engagée sur l'aménagement des grands boulevards.
En voici le texte :
"Mme Benoîte TAFFIN, élue indépendant, Maire du 2e arrondissement, demande à M. le Maire de Paris s'il a l'intention, ou non, d'associer les élus, en particulier les maires d'arrondissement, à la réflexion engagée depuis plusieurs mois concernant l'aménagement des grands boulevards."
Je vous donne la réponse au lieu et place de Mme Anne-Marie COUDERC, adjoint.
Le Maire de Paris a annoncé dans sa communication sur l'urbanisme en date du 15 avril 1996 et à propos de la remise en valeur des grands boulevards, sa volonté d'associer très en amont les différents partenaires locaux et particulièrement les maires d'arrondissements. S'agissant de la requalification des grands boulevards, il a précisé que des premiers éléments d'analyse et de diagnostic réalisés par ses services avaient été transmis aux maires des arrondissements concernés (2e, 3e, 9e et 10e) afin qu'ils puissent faire part de leurs remarques et suggestions dès le démarrage des études.
Dans sa communication, le Maire a également affirmé son intention de créer un comité "Grands Boulevards" afin de rassembler les représentants des acteurs économiques, les élus et les associations concernés. Ce comité aura pour mission d'examiner les propositions issues de l'étude, de les compléter et de les enrichir de telle sorte qu'une concertation fructueuse permette d'établir en amont du processus de réhabilitation un programme d'actions.
Une prochaine délibération du Conseil de Paris, qui sera bien entendu soumise aux conseils d'arrondissement concernés, aura pour objectif d'annoncer les objectifs, de définir les modalités de la concertation et de l'ouvrir. La mise en place du comité "Grands Boulevards" pourra avoir lieu dans ce cadre.