Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2014
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par Mme SIMONNET relatif à la pérennisation du dispositif "P'tit Vélib'".

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2014


 

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Le v?u n° 87 est relatif à la pérennisation du dispositif "Ptit Vélib?" et la parole est à Danielle SIMONNET pour 2 minutes.

Mme Danielle SIMONNET. - Mes chers collègues, vous vous souvenez, au Conseil de Paris de juillet 2014, l?Exécutif avait adopté, en réponse à mon v?u, un v?u que la Ville de Paris tire le bilan de l?expérimentation menée à l?issue de la saison estivale, et que la Ville de Paris, dans la perspective de pérenniser l?expérimentation de "Ptit Vélib?", je cite : "étudie la possibilité de faire évoluer le dispositif sans qu?interviennent les partenaires privés, évalue le coût de la mise en place d?un tel dispositif en envisageant la possibilité d?un service gratuit pour les petits Parisiens, et propose au vu des conclusions rendues un nouveau montage". Comme la période estivale est finie, mes chers collègues, je souhaiterais savoir un peu où nous en sommes, puisque je vois toujours fleurir des affiches de communication sur le dispositif "Ptit Vélib?" avec les logos des partenaires privés "JCDecaux" et "Fruit Shoot" toujours en circulation, alors qu?il me semble extrêmement important de développer la pratique du vélo chez les enfants, sans la lier à de la publicité et, en même temps, en la rendant gratuite, car vous savez comme moi que, dans nos jardins publics, c?est le seul endroit où les familles peuvent avec les enfants avoir accès à un cadre de loisirs non payants. La gratuité me semble essentielle à préserver, d?où l?esprit du v?u que je vous propose, qui stipule que soit transmis au plus vite aux élus et aux citoyens le bilan de l?expérimentation du dispositif "Ptit Vélib?", qui s?est déroulé durant la période estivale, et que la Mairie de Paris s?engage à présenter un nouveau montage du dispositif "Ptit Vélib?" en régie directe, sans qu?interviennent des partenaires privés ou sponsoring dans son financement, et incluant la gratuité du service pour les petits Parisiens. Je vous remercie.

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Merci, Madame SIMONNET, pour le respect scrupuleux de vos 2 minutes. La parole pour vous répondre est à Christophe NAJDOVSKI.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire. Madame SIMONNET, vous êtes pressée et nous aussi nous sommes pressés d?avoir le bilan. Cela étant, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation, et on ne peut pas forcément avoir les données en temps réel, surtout lorsque ce sont des associations qui travaillent. Cela étant, je peux vous dire qu?aujourd?hui, pour votre information et à l?heure actuelle, seule l?association "AICV" a fourni un bilan de l?activité estivale pour la période comprise entre le 14 juillet et le 23 août. Ce bilan fait apparaître un nombre de 78 locations en juillet, 156 en août, avec un retour de la part des utilisateurs qui est positif, ceux-ci souhaitant que le service soit effectif le plus longtemps possible. "AICV", qui a été retenu pour la tenue de cette activité sur les berges rive gauche, avait la possibilité de s?organiser et de fixer les tarifs librement. Ceux-ci étaient fixés à 4 euros de l?heure de location, soit un tarif moins élevé qu?un loueur professionnel. Voilà pour ce qui est d?un bilan très partiel. Je peux vous dire que je préférerais plutôt vous donner rendez-vous d?ici la fin de l?année pour avoir un bilan plus fourni et plus détaillé. Par conséquent, sachant que votre deuxième considérant réitère une demande sur laquelle nous avions déjà répondu par un v?u de l?Exécutif - je crois à la séance de juillet, si mon souvenir est bon -, je vous demanderai de bien vouloir retirer votre v?u dans l?attente d?avoir des éléments plus complets. Je m?engage à ce que vous puissiez obtenir une réponse sur le bilan de l?activité estivale avant la fin de l?année, sachant que, par ailleurs, nous travaillons évidemment dans le sens du v?u de l?Exécutif qui avait été voté pour faire évoluer le dispositif pour l?année prochaine.

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Merci beaucoup. Est-ce que Mme SIMONNET maintient son v?u n° 87 ?

Mme Danielle SIMONNET. - Non, parce qu?à l?impossible, nul n?est tenu. S?il y a une clause de revoyure en décembre, si je comprends bien, je préfère en bonne intelligence collective retirer mon v?u pour que l?on puisse, à la lecture du bilan, avoir à nouveau le débat sur l?évolution du dispositif en décembre. Je vous remercie et je retire donc mon v?u.

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Merci beaucoup, Madame SIMONNET.