Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2014
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe U.M.P. relatif au contrôle des accès de la zone piétonne des Halles. Vœu déposé par l'Exécutif.

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2014


 

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Nous passons à l'examen des v?ux nos 86 et 86 bis relatifs au contrôle des accès de la zone piétonne des Halles. La parole est au maire du 1er arrondissement, M. LEGARET, pour deux minutes.

M. Jean-François LEGARET, maire du 1er arrondissement. - Mes chers collègues, c?est un v?u qui a été adopté par le Conseil du 1er arrondissement. C'est une situation que nous dénonçons depuis longtemps. J'ai d'ailleurs déjà attiré la bienveillante attention de Christophe NAJDOVSKI sur cette situation. Depuis 2010, en réalité, il n'y a plus aucun contrôle des accès dans la zone piétonne des Halles. Bien sûr, il y a le grand chantier qui ne sera achevé qu'au début de l'année 2018, mais aujourd'hui c'est une situation totalement anarchique qui règne dans l'ensemble de la zone piétonne des Halles. Puisque la Ville a été capable de rétablir un contrôle des accès à peu près efficace dans la zone du 2e arrondissement, je revendique la clause de la Nation la plus favorisée et je souhaite que les contrôles des accès dans la zone piétonne pour l'arrondissement soit au moins d'une qualité équivalente à celles qui, aujourd'hui, sont mises en ?uvre dans le 2e arrondissement. Je vous remercie.

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Merci, Monsieur le Maire. Pour vous répondre, la parole est à M. NAJDOVSKI pour deux minutes.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire. Monsieur LEGARET, Monsieur le Maire du 1er arrondissement, vous posez le problème de l?accès par certaines voitures à la zone piétonne des Halles, du fait notamment du fonctionnement du dispositif de barrières qui sont situées aux limites de la zone. C?est un problème que vous avez raison d?évoquer et dont nous avons tout à fait conscience. Toutefois, il faut préciser l?importance des flux qui traversent la zone aujourd?hui. Nous ne sommes pas à proprement parler sur des flux de transit ainsi qu?un des considérants de votre v?u le mentionne. Pour vous donner quelques chiffres, les études de circulation qui ont été réalisées montrent une circulation de véhicules qui est de l?ordre de 400 véhicules par jour sur l?entrée la plus fréquentée qui est rue de la Reynie. A titre de comparaison, sur le quartier Montorgueil, il y avait précédemment des débits de plus de 3.500 véhicules par jour, c'est-à-dire quasiment dix fois plus. De plus, aucun itinéraire de transit n?est vraiment possible et le trafic est limité à la seule desserte et à de très marginales exceptions près. Une expérimentation de nouveaux plans de circulation avait déjà été adoptée suite à un v?u de 2012. De même, une proposition d?expérimentation de modalité de gestion pourrait être faite pour faire écho aux enjeux que vous évoquez dans votre v?u, mais permettant d?avancer plus largement sur ce sujet. Nous ne souhaitons pas restaurer d?urgence et dans la précipitation un contrôle d?accès, ainsi que le demande votre v?u, sachant par ailleurs que ces types de contrôles d?accès sont extrêmement coûteux, non seulement en investissement mais aussi en fonctionnement, et ont montré aussi leurs limites. Nous avons toutefois pleinement conscience de la nécessité impérative de faire respecter la réglementation sur le secteur piétonnier des Halles. C?est la raison pour laquelle nous vous proposons un v?u de l?Exécutif, qui reprend votre v?u, proposant que ce soit lancée la concertation sur de nouvelles modalités de gestion de l?aire piétonne, en vue d?une mise en ?uvre à titre expérimental dès 2015.

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Merci, Monsieur NAJDOVSKI. Monsieur LEGARET, est-ce que le v?u n° 86 est maintenu ?

M. Jean-François LEGARET, maire du 1er arrondissement. - Je veux bien le retirer au bénéfice du v?u n° 86 bis. A titre expérimental dès 2015, j?aimerais simplement que l?adjoint s?engage à mettre en ?uvre cela dès les premières semaines de 2015, puisque 2015, c?est tout une année. On est presque en 2015, je ne veux pas manifester d?impatience, comme il a l?air de le suspecter, il n?y a pas d?impatience, mais cela fait longtemps que cette situation est dénoncée, notamment par l?association des riverains de la rue de la Ferronnerie. Je suis prêt à retirer le v?u n° 86 et à voter le v?u n° 86 bis, mais avec l?engagement moral que l?adjoint chargé de la circulation se mobilisera dans les plus brefs délais. Merci.

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Merci de ce retrait de bonne volonté et auquel répond la bonne volonté de Christophe NAJDOVSKI à faire au mieux pour que l?expérimentation commence au plus vite. Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 86 bis de l?Exécutif. Qui est pour ? Qui est contre ? Abstentions ? Le v?u est adopté. (2014, V. 244).