Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2014
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2014 DAC 1488 - Subvention (2.000 euros) à l’association "Les voix andalouses" (20e).

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2014


 

M. Julien BARGETON, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DAC 1488 : subvention à l'association "Les voix andalouses" dans le 20e. La parole est à Mme Joëlle MOREL pour cinq minutes maximum.

Mme Joëlle MOREL. - Merci, Monsieur le Maire. Une petite association, une petite subvention et pourtant, un si beau projet qui mérite une intervention. L'esprit de l'association "Les voix andalouses" est celui de la musique arabo-andalouse. De la rencontre de trois cultures, la culture juive, la culture chrétienne, la culture musulmane, est née la musique arabo-andalouse, porteuse de valeurs, d'ouverture, de laïcité et de respect. C'est le métissage culturel qui anime cette association. C'est donc l'esprit d'ouverture, de laïcité et de respect qui est essentiel dans une ville comme Paris, alors que la Ville accueille et héberge des cultures venues du monde entier. Les actions de l'association sont d'intérêt général et sont déclinés sous quatre pôles : la promotion du patrimoine culturel du bassin méditerranéen, la médiation culturelle, la lutte contre les discriminations et l'insertion professionnelle des artistes en difficulté et des jeunes talents. Autour de ces actions, l'association met en place des partenariats associatifs et participe ainsi au maillage associatif et territorial à travers son nouveau projet, qui rayonnera dans les quartiers "politique de la ville" des 20e, 11e et 10e arrondissements. "La casa des utopies" est le nouveau lieu de l'association, au 36, rue de Ménilmontant dans le 20e, qui promet la création d'un laboratoire d'innovation sociale au service du développement durable au niveau culturel. J'appelle donc à voter cette subvention. Merci.

M. Julien BARGETON, adjoint, président. - Je vous remercie. Pour vous répondre, la parole est à M. Bruno JULLIARD.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Oui, Monsieur le Maire. Merci beaucoup à Joëlle MOREL de mettre en lumière l'excellent travail réalisé par l'association "Les voix andalouses". Ce qui me permet d'ailleurs de souligner le travail que nous menons conjointement avec ma collègue et voisine Colombe BROSSEL dans le cadre de la politique de la ville et des subventions culturelles dans les quartiers "politique de la ville" puisque celle-ci en fait partie puisqu'elle intervient dans le quartier Belleville-Amandiers dans le 20e arrondissement et elle contribue à la diffusion d?expressions artistiques et culturelles du bassin méditerranéen. Cela a été parfaitement souligné par Joëlle MOREL donc je n'insisterai pas, si ce n'est peut-être pour à nouveau insister sur la grande qualité des interventions de l?association. La Ville a d'ailleurs augmenté cette année son soutien pour accompagner un nouveau projet qui s'intitule "Nos murs ont des visages". C'est un avis très favorable pour ce projet de délibération.

M. Julien BARGETON, adjoint, président. - Je vous remercie. Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 1488. Qui est pour ? Qui est contre ? Abstentions ? Qui ne prend pas part au vote ? L'UMP, vous étiez pour le 1488, j'imagine. Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2014, DAC 1488).